RWANDA : l’Ofid prête 20 M$ pour l’eau et l’assainissement de quatre districts

Par - Publié le / Modifié le

RWANDA : l’Ofid prête 20 M$ pour l’eau et l’assainissement de quatre districts ©Sawat Banyenngam/Shutterstock

Le Fonds Opep pour le développement international (Ofid) vient d’accorder un prêt de 20 millions de dollars à l’État rwandais. Il servira à financer un projet d’eau potable qui bénéficiera à 1,5 million de personnes.

Le Rwanda vient d’obtenir de la part du Fonds Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) pour le développement international (Ofid) un prêt de 20 millions de dollars. Les fonds sont destinés à financer la phase II du Programme d’approvisionnement durable en eau et d’assainissement du Rwanda. L’accord de prêt a été paraphé par Claudine Uwera, ministre d’État rwandais chargée de la Planification économique et Abdulhamid Alkhalifa, le directeur général de l’Ofid.

La phase II du Programme d’approvisionnement durable en eau et d’assainissement du Rwanda touchera plusieurs districts, notamment la ville de Kigali. Dans la capitale de ce pays d’Afrique de l’Est, le gouvernement prévoit d’installer 142 km de conduites principales de distribution, 195 km de réseau de distribution, et de réhabiliter 175 km du même réseau de distribution.

Le programme permettra également de construction de 33 réservoirs d’une capacité totale de 48 150 m3 sur 11 sites différents. Le volet concernant Kigali comprend également la construction et l’installation de 3 stations de pompage à Gasanze, Kanyinya et Bweramvura. Ces installations desserviront également les petites villes satellites.

Le soutien de BAD

Dans le district de Muhanga, le programme devrait également permettre d’étendre le réseau de transport et de distribution de l’eau potable de 77 km et de le réhabiliter sur une longueur de 133 km. Des réservoirs de stockage d’une capacité de 3 300 m3 seront construits dont 1 900 m3 à Mbare, 1000 m3 à Mubuga et 400 m3 à Samuduha. Les réservoirs proposés seront de type circulaire semi-enterré, construits en béton armé. Les travaux de la composante du projet d’approvisionnement en eau pour la ville de Muhamga couvriront les 7 secteurs de Mbuye, Cyeza, Muhanga, Nyamabuye, Shyogwe, Musambira et Nyarubaka.

Dans le district de Musanze, au nord du Rwanda, le gouvernement procédera à la réhabilitation, à la modernisation et à l’extension du réseau d’approvisionnement en eau de la ville secondaire de Musanze, avec la construction de 46,8 km et la réhabilitation de 75 km, ainsi que la construction de deux nouveaux réservoirs de 2 000 m3 chacun à Gashingiro et Nyamagumba.

L’Ofid estime que le prêt de 20 millions de dollars qu’il apporte au gouvernement rwandais dans le cadre de ce projet d’eau potable permettra d’effectuer 7 600 branchements et la construction de blocs sanitaires dans 10 écoles, bénéficiant ainsi à 1,5 million de personnes. Le Programme d’approvisionnement durable en eau et d’assainissement du Rwanda reçoit également le soutien de la Banque africaine de développement (BAD).

Jean Marie Takouleu

Catégories

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

J'accepte
X
Newsletter AFRIK 21