SEYCHELLES : un nouveau parc solaire de 5 MW va voir le jour en à Romainville

Par - Publié le / Modifié le

SEYCHELLES : un nouveau parc solaire de 5 MW va voir le jour en à Romainville©Sebastian Noethlichs/Shutterstock

Public Utilities Company (PUC), l’entreprise seychelloise en charge de la production et de la distribution d’électricité, va construire un parc solaire de 5 MW sur l’ile de Romainville. Il devrait permettre à l’archipel d’économiser plus d’un million de dollars par an.

Lentement, mais surement, les Seychelles tournent le dos aux énergies fossiles. Ils misent désormais sur les énergies propres, avec un goût prononcé pour le solaire. Il y a de cela près de deux mois, Sustainable Power Solutions (SPS), une entreprise basée en Afrique du Sud, a mis en service un service off-grid de 750 kWc sur l’ile Alphonse. Quelque mois plutôt, les autorités lançaient la construction d’un parc solaire flottant dans Lagon du « Rocher », sur l’ile de Mamelle. Il devrait permettre de produire 5,8 GW par an.

Le gouvernement poursuit ses efforts avec cette fois le lancement de la construction d’un parc solaire sur l’île de Romainville, au large de l’île principale de Mahé. Le projet est mené par Public Utilities Company (PUC), l’entreprise en charge de la production et de la distribution d’électricité.

Romainville est une ile artificielle. On y trouve un petit parc de cinq éoliennes. Non loin de là, PUC va installer les 14 850 panneaux solaires nécessaires à la production d’énergie. L’entreprise estime que l’installation va occuper la moitié de l’île… Sur place, les employés de l’entreprise publique sont actuellement en train de déblayer la surface pour le début des travaux d’installation, qui doivent durer cinq mois.

Des économies d’un million de dollars pour les Seychelles

La production d’électricité sur l’archipel dépend encore des combustibles fossiles, notamment du pétrole qui permet de faire tourner les réacteurs de PUC. L’importation de cet hydrocarbure est très coûteuse pour l’État. Alors, forcément, on est très enthousiaste quant à la réalisation de ce projet qui va fournir 5 MW par an à partir des simples rayons de soleil.

« Cela équivaut à la consommation moyenne de 2 000 ménages, s’ils consomment 300 kilowatts d’énergie par mois », estime Laurent Sam, ingénieur énergétique chez PUC. Et d’ajouter, « cela permettra aux Seychelles d’économiser 1,6 million de litres de carburant qui ne seront pas utilisés dans la centrale électrique de la PUC. Sur la base du prix du pétrole aujourd’hui, cela représenterait une économie d’environ 1,02 million de dollars par an ».

Mais le projet solaire de Romainville nécessite un investissement d’un million de dollars. PUC va prendre en charge1/3 du financement. Le reste sera apporté par un prêt contracté par l’État auprès de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (Irena) et le Fonds d’Abu Dhabi pour le développement (ADFD).

Jean Marie Takouleu

Catégories

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter AFRIK 21