MOZAMBIQUE : vers un nouveau parc solaire de 100 MW au nord-est du pays

Par - Publié le / Modifié le

MOZAMBIQUE : vers un nouveau parc solaire de 100 MW au nord-est du pays© Romeo Rum /Shutterstock

L’aéroport international de Nacala, une localité située au nord-est du Mozambique, va abriter la deuxième centrale solaire à grande échelle du pays. L’Agence américaine pour le commerce et le développement (Ustda) a accordé une subvention pour financer une étude de faisabilité du projet.

Le programme du gouvernement mozambicain visant à assurer l’accès universel à l’électricité d’ici 2030, vient de gagner en crédibilité. Il sera bientôt étoffé d’un parc solaire pouvant atteindre 100 MW de capacité.

La société mozambiquienne, WHN Solar, a reçu une subvention de 1,2 million de dollars provenant de l’Agence américaine pour le commerce et le développement (Ustda). Ce soutien est destiné au financement d’une étude, visant à évaluer la viabilité d’une centrale photovoltaïque pouvant atteindre 100 mégawatts. La centrale sera implantée sur des terrains appartenant à l’aéroport international de Nacala, dans la province de Nampula, au nord-est du Mozambique. Sa construction se fera par tranches de 20 à 40 mégawatts, et elle comprendra également une installation de stockage d’énergie d’une capacité maximale de 50 mégawatts.

L’étude sera confiée à une entreprise américaine

L’accord a été signé fin aout 2018 à Maputo, la capitale du Mozambique, par l’ambassadeur des États unis, Dean Pittman, et Ntanzi Carrilho, PDG de WHN Solar. Dans la foulée, ce dernier a confié l’étude à HDR International, une société américaine multidisciplinaire d’ingénierie, d’environnement et de conseil.

L’étude portera également sur le développement du réseau de distribution de l’énergie électrique dans la région de Nacala. Le réseau de la ville de Nacala et de ses environs souffre « d’un manque de capacité de production suffisante, mais aussi de problèmes de stabilité », a déclaré l’Ustda dans un communiqué, ajoutant que la partie stockage d’énergie du projet, dont la taille, la conception et le type de technologie n’ont pas encore été spécifiés, pourrait aider à stabiliser le réseau.

La centrale solaire de l’aéroport international de Nacala deviendra la plus grande du Mozambique lorsqu’elle atteindra la puissance maximale. Son étude de faisabilité intervient au lendemain du parachèvement d’un premier projet de même nature. En mars 2018, PV Tech a annoncé que Scatec Solar, KLP Norfund Investments et Electricidade de Mozambique (EDM) avaient conclu le financement par emprunt d’une centrale solaire photovoltaïque de 40 MW dans le district de Mocuba au centre du Mozambique et que les travaux de construction avaient déjà commencé. Une convention d’achat d’électricité (CAE) d’une durée de 25 ans a été signée en 2016 pour ce projet.

Ces deux projets font partie du programme du gouvernement mozambicain, visant à assurer l’accès universel à l’électricité d’ici 2030. Ce plan implique des besoins d’investissement de plus de 16 milliards de dollars et il vise à électrifier 300 000 foyers mozambicains par an.

Pour l’heure, en dépit de son énorme potentiel, le Mozambique possède actuellement un taux d’électrification de 30 % et la biomasse représente encore la principale source d’énergie des ménages.

Boris Ngounou

Plus sur le même thème

Plus dans la même région