MALAWI : le gouvernement inaugure le projet d’eau potable de Mulanje

Par - Publié le / Modifié le

KENYA : le gouvernement investit 791 M$ pour deux projets d’eau potable dans le pays©socrates471/Shutterstock

Le projet d’eau potable de Mulanje est enfin achevé après plusieurs années de travaux. La mise en service des installations a fait l’objet d’une cérémonie d’inauguration à Nguludi, près de la ville de Blantyre.

Le gouvernement peut enfin pousser un « ouf de soulagement » ! Le projet d’eau potable de Mulanje est achevé. La mise en service des installations a eu lieu récemment dans le village de Nguludi, près de Blantyre, au sud-est du Malawi. Elle a donné lieu à une cérémonie d’inauguration à laquelle a pris part le président de la République Peter Mutharika.

Le projet d’eau potable de Mulanje entre en gare après des années de travaux, entrecoupés par une procédure judiciaire lancée par les populations en opposition au pompage de l’eau de la rivière Likhubula. La principale crainte des personnes vivant près de la rivière est que cette importante source d’eau de surface soit entièrement pompée pour l’approvisionnement en eau potable de Blantyre, l’une des villes les plus peuplées du Malawi, avec plus d’un million d’habitants.

De l’eau pour 300 000 personnes

Finalement, le gouvernement du Malawi a trouvé un compromis avec les populations locales en plantant des arbres pour protéger le bassin versant de la rivière Likhubula. Il s’est aussi engagé à construire une conduite d’eau pour les populations de la localité. Pour mettre du baume au cœur des habitants du village, le gouvernement a également fourni des cahiers et des bureaux aux établissements scolaires de Likhubula.

Ce sont ces engagements qui ont permis à l’entreprise indienne SMS Infrastructure et à son partenaire Plem Construction de poursuivre les travaux entamés en 2017. Il s’agissait principalement de la construction d’un barrage dans le bassin de la rivière Likhubula, ainsi qu’une prise d’eau reliée à une conduite qui dévale les montagnes de Likhubula jusqu’à une usine de traitement à la sortie de Nguludi. La station affiche une capacité de 20 000 m3 d’eau potable par jour.

Cette eau est destinée à la ville de Blantyre. Le gouvernement estime que 300 000 personnes bénéficieront des nouvelles installations. Le projet devrait également bénéficier à l’Université des sciences et de la technologie du Malawi située à Thyolo, au canton de Bangwe, à Mpingwe, à une partie de Chigumula et à la ville historique de Limbe.

La mise œuvre du projet d’eau potable de Mulanje a nécessité un investissement de 17 milliards de kwachas, soit 23 millions de dollars. Le projet est financé par l’État du Malawi avec un prêt d’Exim Bank of India.

Jean Marie Takouleu

Catégories

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

J'accepte
X
Newsletter AFRIK 21