TOGO : un partenariat entre EDF et BBoxx pour développer l’off-grid solaire

Par - Publié le / Modifié le

TOGO : un partenariat entre EDF et BBoxx pour développer l’off-grid solaire © MD_Photography/Shutterstock

Électricité de France (EDF), le plus grand producteur d’énergie d’Europe, a signé le 30 octobre 2018 un accord avec BBoxx, une entreprise britannique, spécialisée dans la fourniture de petits réseaux électriques solaires. Ensembles, les deux entreprises se lancent à l’assaut du marché de l’off-grid au Togo.

Le Togo a fait des avancées considérables en matière d’accès à l’électricité. En 2016, 30 % de la population avait accès à cette énergie. Mais ce chiffre cache une disparité entre les zones rurales et les villes. Dans les campagnes en effet, entre 3 et 6 % de la population a accès à l’électricité. Le réseau national de distribution d’électricité n’arrive pas très souvent à s’étendre jusque dans les zones reculées. Face à cette situation le moyen le plus rapide pour offrir l’électricité aux populations reste l’off-grid solaire.

Électricité de France (EDF), le plus grand producteur d’énergie en Europe et BBoxx, une entreprise britannique se sont mis ensemble pour offrir cette solution au Togo. Les deux sociétés ont signé un accord le 26 octobre 2018. Par cette entente, EDF va couvrir 50 % de l’activité de BBoxx au Togo. Leur objectif commun est d’alimenter 500 000 foyers d’ici 2030.

Objectif, 500 000 foyers

« En s’associant à BBoxx au Togo, le groupe EDF franchit une nouvelle étape dans le développement de ses activités off-grid en Afrique, un développement qui ne cesse de s’accélérer depuis le développement de notre filiale ivoirienne Zeci il y a moins de deux ans », explique Valérie Levkov, directrice Afrique et Moyen-Orient d’EDF. Le système proposé par BBoxx au Togo comprend un panneau solaire raccordé à une batterie. Avec ce petit système, l’utilisateur peut alimenter plusieurs appareils électroniques tels que la radio et la télévision ; ou tout simplement charger des téléphones portables. C’est cet appareil qui permettra aux utilisateurs de payer leurs abonnements via le modèle pay-as-you-go, c’est-à-dire un payement à l’usage. Cela se fera grâce au « mobile banking ».

L’entreprise britannique qui emploie 574 personnes dans le monde utilise ce système dans plusieurs pays en Afrique. Au sud du continent par exemple, elle réalise le même déploiement avec l’aide de son partenaire local DC Go. Esemble, les deux entreprises travaillent à offrir de l’énergie à bas coût à plus de 4 millions de personnes vivant dans les townships au Lesotho, en Afrique du Sud et en eSwatini.

Au Togo, l’objectif est de conquérir 500 000 foyers d’ici 2030. « Les offres portées désormais par BBoxx et EDF représentent une solution à la fois fiable, abordable et sans CO2 pour contribuer au programme gouvernemental d’électrification par kits solaires individuels off-grid », précise EDF. Les deux entreprises veulent désormais travailler ensemble dans d’autres pays africains. Pour mémoire, EDF est déjà présente dans au moins 15 pays du vieux continent.

Jean Marie Takouleu

Plus sur le même thème

Plus dans la même région