TOGO : en dix ans, le Pnud a financé 2,3 M€ pour la protection de l’environnement

Par - Publié le / Modifié le

TOGO : en dix ans, le Pnud a financé 2,3 M€ pour la protection de l’environnement©Kelsie DiPerna/Shutterstock

Le PNUD vient d’accorder près de 221 000 € à 7 ONG togolaises. Ce nouveau financement, destiné à la protection de l’environnement, porte à 2,3 millions d’euros le montant global alloué depuis 10 ans par le Pnud à l’écologie au Togo.

L’action écologique reçoit un nouveau soutien au Togo. Sept organisations de la société civile, œuvrant dans la protection de l’environnement, ont bénéficié d’un financement du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud). Les conventions de financement ont été signées le 9 janvier 2019 à Lomé la capitale togolaise, au cours d’une cérémonie présidée par Mactar Fall, le représentant résidant du Pnud au Togo.

« L’environnement reste une priorité sur laquelle nous allons continuer de travailler pour que dans les cinq prochaines années nous relevions encore plus de défis », a assuré le représentant du Pnud au Togo. Les quelque 221 mille euros de subventions, soit 145 millions de francs CFA, visent à soutenir les initiatives communautaires innovantes qui peuvent permettre de contribuer à la conservation, la restauration et l’utilisation durable des ressources naturelles comme moyens de lutte contre la pauvreté et de renforcement de la résilience des populations face aux effets néfastes des changements climatiques. Ces fonds permettront également aux organisations bénéficiaires de lutter contre le changement climatique, la dégradation des terres, la désertification, les produits chimiques et les déchets dangereux.

Ces subventions s’inscrivent dans le cadre du programme de microfinance du FEM

Les projets ciblés couvriront toutes les régions du Togo, et s’étendront sur une période de 2 ans. Selon Kabissa Lamboni, coordinatrice du Réseau des femmes et développement (Refed), qui fait partie des 7 organisations bénéficiaires, ce financement permettra de vulgariser la création des forêts communautaires, ainsi que l’utilisation de la meule casamançaise auprès des carbonisateurs de Nayéga-centre et Djimon, afin de réduire la quantité de bois entrant dans la fabrication du charbon.

Ces subventions qui portent à près de 2,3 millions d’euros, le montant global débloqué en 10 ans par le Pnud pour la protection de l’environnement au Togo, s’inscrivent par ailleurs, dans le cadre du programme de micro financements du Fond pour l’environnement mondial le PMF/FEM.

Initié en 1992, le PMF/FEM est financé par le Fonds pour l’Environnement mondial, mis en œuvre par le Pnud. Il s’agit d’un mécanisme financier qui vise à trouver des solutions locales aux problèmes environnementaux globaux. Il est exclusivement destiné aux organisations de la société civile (ONG, Associations de Développement, Organisations communautaires de Base), auxquelles il apporte des appuis techniques et financiers pour l’exécution des projets communautaires, susceptibles de contribuer à la gestion durable des ressources naturelles et à la protection de l’environnement. Il est présentement opérationnel dans 122 pays. À la fin de sa quatrième phase opérationnelle, en 2010, le Programme a financé plus de 14 000 projets communautaires.

Boris Ngounou

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter AFRIK 21