RWANDA : passionné d’environnement, il devient entrepreneur reconnu à l’international

Par - Publié le / Modifié le

Jean Bosco Nzeyimana

Jean Bosco Nzeyimana, 24 ans, dirige Habona Ltd, une entreprise qui fabrique les briquettes de biomasse et le biogaz. Forcément, on parle beaucoup, au pays de Paul Kagame et celui de l’oncle Sam.

C’est à Kitabi, un petit village situé dans le district de Nyamagabe (au sud du Rwanda) qu’est né Jean Bosco Nzeyimana. Comme il aime bien le rappeler, son village manquait de tout pendant son enfance. Il n’avait pas accès à l’électricité, encore moins au gaz domestique. Pour cuisiner, les villageois ramassaient du bois dans la forêt. C’est d’ailleurs une activité qui occupait beaucoup les enfants.

Mais avec les pluies, le ramassage du bois devient très compliqué : la forêt est alors difficilement accessible et le bois s’avère trop humide. C’est dans ces circonstances que Jean Bosco Nzeyimana comprend la nécessité de trouver une solution beaucoup plus durable. Après ses études de commerce, il décide d’accomplir son rêve, en créant en 2014, Habona Limited, une entreprise qui transforme les déchets en énergie. Il est alors âgé de 19 ans.

Des briquettes de biomasse au biogaz

Dès le lancement de l’entreprise, il se concentre sur la fabrication de briquettes de biomasse, un combustible qui a pour vocation de remplacer le charbon de bois qui contribue à la déforestation. Il l’obtient à partir du recyclage des déchets plastiques, ce qui facilite la combustion. Une partie des déchets que l’entreprise collecte sert à la production de compost qu’il met à la disposition des agriculteurs. Pour faciliter la valorisation des déchets, le jeune patron de 24 ans emploie 20 personnes qui s’occupent de séparer les déchets biodégradables des non dégradables ; et une cinquantaine d’autres qui effectue la collecte à temps partiel. La réussite de ce pan d’activité de Habona Limited le pousse à explorer un autre univers, la production du biogaz.

Le principe est simple : permettre à chaque famille de produire soi-même son biogaz. Pour ce faire, son entreprise se charge d’installer des digesteurs qui permettent aux particuliers de transformer les déchets organiques (produits par les animaux notamment) en gaz biologique.

Les nouvelles ambitions de Jean Bosco Nzeyimana

À Kigali, la réussite de Jean Bosco Nzeyimana fascine, à l’international aussi. Le PDG de Habona Limited est reçu en 2016 par l’ancien président américain Barack Obama ; il s’est entretenu aussi avec le patron du réseau social Facebook Mark Zuckerberg. C’était à l’occasion du Sommet mondial de l’entreprise qui s’est tenu à l’Université Stanford dans la Silicon Valley en Californie (États-Unis) du 22 au 24 juin 2016.

Aujourd’hui, son ambition est de diversifier l’offre de son entreprise, dans les énergies propres. Habona Limited s’occupe en ce moment de l’installation et de la maintenance de sites de production d’énergies vertes (solaire et éolien) et d’agriculture écologique. Selon le magazine Forbes qui vient de le classer parmi les 30 jeunes entrepreneurs africains les plus prometteurs, Habona Limited s’apprête aussi à se lancer dans l’hydraulique.

Jean Marie Takouleu

Pays

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter