NIGERIA : Proserve Energy installe l’off-grid pour le ministère de l’Énergie

Par - Publié le / Modifié le

NIGERIA : Proserve Energy installe l’off-grid pour le ministère de l’Énergie© Rudmer Zwerver/Shutterstock

Le ministère de l’Énergie s’apprête à se déconnecter du réseau national de distribution de l’électricité. Il sera alimenté pas un système off-grid que l’entreprise Proserve Energy Services Limited est en train de mettre en place sur le toit du bâtiment ministériel.

C’est inédit. Le ministère de l’Énergie du Nigeria veut tourner le dos au réseau national et fonctionner entièrement avec son propre réseau électrique. Cette énergie sera produite grâce à un système off-grid dont l’aménagement est en cours sur le toit du bâtiment ministériel. Il s’agit d’un mini-réseau solaire dont la réalisation est assurée par Proserve Energy Services Limited, une entreprise nigériane.

Avec un investissement de 2,5 millions de dollars, l’entreprise dont le siège se trouve à Abuja, construit un système off-grid qui pourra produire 750 kilowatts en journée et 75 kilowatts la nuit. L’énergie sera ensuite vendue au ministère. Après une période de 10 ans, la petite centrale reviendra à l’État.

Une façon de promouvoir l’off-grid

Si l’information fait le « buzz » au sein de l’administration au Nigeria, c’est que le tarif de l’énergie produite par l’installation sera plus abordable que celle du réseau national. « L’objectif final est d’assurer la viabilité de ce type de source décentralisée d’énergie et de son intégration dans le mix énergétique. C’est également une excellente opportunité qui devrait être prise en compte dans le Plan de sauvetage du secteur mis en œuvre par le gouvernement », a affirmé Abba Ibrahim, le directeur exécutif de Proserve Energy.

Par cette initiative, le ministère de l’Énergie veut encourager l’administration publique, les entreprises publiques et privées, les producteurs et les populations en générale à avoir recours à l’off-grid, dans un pays où l’accès à l’électricité est encore réduit à 30 % de la population qui compte 80 millions d’habitants, selon la Banque mondiale. Une pénurie que le gouvernement est déterminé à combler. Il encourage l’implantation d’entreprises qui propose des solutions solaires à moindre coût pour la population.

C’est le cas d’Azuri Technologies qui s’est alliée avec Niger Delta Power Holding Company (NDPHC) pour fournir des mini-grids à 20 000 foyers dans les zones rurales au Nigeria. Ces familles vont payer leur facture sur le modèle du « pay-as-you-go », c’est-à-dire à l’usage, grâce au « mobile banking », très développé sur place et dans plusieurs pays africains.

Les deux entreprises bénéficient de la politique ambitieuse du gouvernement nigérian qui vise à augmenter la production d’énergie à partir de sources renouvelables, soit de 13 % en 2015, à 23 % en 2025 et 36 % en 2030. Ceci inclut la contribution des entreprises privées…

Jean Marie Takouleu

Plus sur le même thème

Plus dans la même région