MALI : Amader annonce 4 projets d’électrification à partir d’énergies renouvelables

Par - Publié le / Modifié le

MALI : Amader annonce 4 projets d’électrification à partir d’énergies renouvelables©Fabian PlockShutterstock

Les autorités maliennes vont investir dans les énergies renouvelables, à travers le lancement de 4 projets d’électrification. Ce programme devrait permettre au Mali de parvenir à l’autonomie électrique et d’augmenter également le taux d’électrification du Mali estimé à 19 %.

Au Mali, les pouvoirs publics sont conscients de la faiblesse de leur production d’énergie électrique. L’Agence malienne pour le développement de l’énergie domestique et de l’électrification rurale (Amader), dénombre à son actif, 255 localités électrifiées, dont 34 sont dotées de centrales solaires hybrides. Avec un taux d’électrification situé à 19 %. Tandis que la société Électricité du Mali (EDM) ne fournit de l’énergie qu’à près de 154 000 clients dans 35 villes, pour une population estimée à 18 millions d’habitants.

C’est donc pour inverser la tendance que quatre programmes d’électrification, basés sur la production des énergies renouvelables sont annoncés. « Nous allons construire des centrales solaires dans 60 localités ; l’un de ces programmes prévoit de construire deux centrales hydroélectriques dans la zone interfleuve de Macina (au sud du pays, NDLR) » a déclaré Mahamadou Kanta, directeur de l’électrification rurale à Amader.

Les 4 projets annoncés par le Mali lui permettront d’atteindre plus de 30 % d’énergies renouvelables dans son mix énergétique

D’après Mahamadou Kanta, les enjeux des quatre programmes d’électrification annoncés sont économiques et environnementaux. La biomasse, l’éolien, l’hydroélectricité, le solaire, la géothermie sont sollicités dans le cadre de ces projets, parce qu’ils ne dégagent presque pas de gaz à effets de serre, contrairement au fioul, au charbon, au nucléaire, qui polluent grandement l’environnement. « Ces programmes vont tout simplement booster le secteur des énergies renouvelables, leur permettant d’atteindre plus de 30 % de parts, du mix énergétique national » a soutenu le directeur de l’électrification rurale à Amader.

Les programmes ont été annoncés lors de la première édition de la semaine malienne des Énergies renouvelables, qui se tenait à Bamako du mardi 19 au vendredi 22 février 2019. L’objectif de cette journée événement étant de faire la promotion de ces nouveaux types d’énergies dans ce pays où la plus grande partie de la consommation énergétique est importée, de Côte d’ivoire en l’occurrence.

Ces projets d’énergies renouvelables sont financés à hauteur de 1,5 million d’euros par le fonds des énergies durables au Mali et le fonds d’investissement climatique pour l’Afrique. Quant à la Banque africaine de Développement (BAD), son apport s’élève à 530 000 euros.

Boris Ngounou

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter AFRIK 21