MADAGASCAR : des femmes à l’école du solaire, dès mars 2019, pour équiper les ménages

Par - Publié le / Modifié le

MADAGASCAR: Women at solar school, from March 2019, to equip households © Dietmar Temps/Shutterstock

Un centre de formation en énergie solaire, dédié aux femmes, ouvrira ses portes en mars 2019 à Madagascar. L’objectif est de doter les femmes d’équipements qui leur permettent d’apporter des solutions énergétiques dans leurs localités. Le projet est réalisé par le gouvernement malgache, en partenariat avec l’ONG WWF, et devra permettre d’éclairer au moins 63 000 ménages.

Honneur aux dames. Dans les prochains mois, un centre de formation en énergie solaire sera ouvert à Madagascar. Le centre est réservé aux femmes, exclusivement. La création de ce centre est une initiative du ministère malgache de l’Énergie et des Hydrocarbures, en partenariat avec l’ONG World Wide Fund (WWF). En réalité, le projet consistera à importer à Madagascar le projet « Femme ingénieure solaire » du Barefoot College, une université indienne. Il sera matérialisé par l’ouverture d’un centre de formation en énergie solaire où les bénéficiaires sont les femmes des localités d’Ambatolampy, des communes urbaines malgaches, situées dans la partie sud-est de la région de Vakinankaratra.

Le centre sera opérationnel dès mars 2019. Chaque session de formation accueillera 12 femmes. Les apprenantes devront être âgées de 35 à 50 ans, avoir un faible niveau de scolarisation et être issues des zones ne bénéficiant pas de projet d’électrification. À la fin du parcours, chaque femme devra être capable d’installer et de maintenir des systèmes solaires dans sa communauté. C’est du moins l’ambition affichée par Voahirana Randriambola, responsable du programme Accès à l’énergie auprès du WWF. Les femmes apprendront aussi à reconnaitre les composants électroniques par leur forme et couleur. Un savoir qu’elles retransmettront à leur tour aux autres membres de leurs communautés. Les initiateurs du projet espèrent former ainsi 744 femmes, afin d’équiper 630 000 ménages en kits solaires. Ils prévoient aussi de créer d’autres centres de formation à travers le pays.

Madagascar souhaite que 70 % des ménages aient accès à une source d’éclairage moderne et d’électricité d’ici à 2030. Le taux d’accès à l’électricité dans cette ile est l’un des plus bas au monde (15 % en 2017).

Des fruits tombent depuis 2012

En septembre 2018, trois grand-mères malgaches ont achevé une formation de six mois en Inde. Elles sont revenues à Madagascar avec le nécessaire pour éclairer leurs communautés. Depuis 2012, le projet a déjà formé 27 grand-mères malgaches en « ingénieures solaires ». Elles ont a à leur tour mis leur expertise à contribution pour éclairer 1400 ménages.

Luchelle Feukeng

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter AFRIK 21