ÉTHIOPIE : le gouvernement lance des appels d’offres pour installer 798 MW de solaire

Par - Publié le / Modifié le

ÉTHIOPIE : le gouvernement lance des appels d’offres pour installer 798 MW de solaire© Sebastian Noethlichs/Shutterstock

Le gouvernement veut développer six projets solaires à travers le pays. D’une capacité totale de 798 MW, les projets seront financés et gérés via des partenariats publics privés (PPP). Les producteurs privés d’électricité (IPP) sont donc invités à déposer leurs dossiers auprès des autorités compétentes.

L’Éthiopie va lancer six appels d’offres à destination des producteurs privés d’électricité (IPP). Ils sont invités à investir jusqu’à 795 millions de dollars pour produire 798 MW d’électricité à partir d’énergie solaire. Ces projets seront financés par des partenariats publics privés (PPP) dans quatre régions du pays : Afar, Somali, Oromia et Tigré. Elles sont réputées pour avoir le plus de potentialités en matière de production d’énergie solaire en Éthiopie.

Ces appels d’offres pourraient rentrer dans le cadre du programme « Scaling Solar », initié par la Banque mondiale, via la Société financière internationale (SFI). Son objectif est d’encourager les entreprises privées à investir dans le solaire, pour fournir de l’énergie au réseau national d’électricité du pays concerné, et d’assurer l’exécution rapide des projets électriques grâce notamment au recours à des PPP.

Ainsi, en Éthiopie, le programme « Scaling Solar » devrait permettre de fournir 500 MW au réseau national. Un accord marquant la concrétisation du programme dans ce pays d’Afrique de l’Est a déjà fait l’objet d’un accord entre la SFI et Ethiopia Electric Power, l’entreprise publique responsable de la distribution de l’électricité. Et ce programme peut ici porter rapidement ses fruits puisque le pays dispose d’énormes potentialités en matière de production des énergies renouvelables. Les autorités estiment que sur place, on peut produire entre 4 et 6 kWh d’énergie solaire par m2. Cela représente plus de 2 100 TWh par an.

Le gouvernement a même déjà identifié des sites qui pourraient abriter de futurs parcs solaires. Il s’agit par exemple de Debre Berhan, dans la région d’Amhara. Ici, les IPP pourraient produire 10 MW. Dans la région d’Oromiya, deux sites ont été repérés. À Metehara, un projet solaire est déjà en cours. Il appartient à Enel Green Power (EGP), la filiale d’ENEL, un groupe italien. Elle va produire 100 MW. Ce parc solaire devrait entrer en service en 2019. L’énergie sera achetée par Ethiopia Electric Power. L’autre site potentiel pour un projet solaire se trouve à Dera. Il pourrait permettre de produire jusqu’à 60 MW sur un terrain de moins de 1,6 km2.

Jean Marie Takouleu

Catégories

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter