ÉGYPTE : Acciona Energía et Swicorp mettent en service trois parcs solaire de 186 MW

Par - Publié le / Modifié le

ÉGYPTE : Acciona Energía et Swicorp mettent en service trois parcs solaire de 186 MW©lightrain/Shutterstock

Acciona Energía, la filiale dédiée à la production d’énergies renouvelables, appartenant au groupe espagnol Acciona, et Enara Bahrain Spv Wll, une plate-forme d’énergie renouvelable de la société saoudienne Swicorp, viennent de mettre en service un parc solaire d’une capacité de 186 MW dans le complexe de Benban au sud-est de l’Égypte. Le projet a nécessité un investissement de 160 millions d’euros.

Le complexe de Benban, dans le désert au sud-est de l’Égypte, vient de s’enrichir de trois nouveaux parcs solaires. On les doit à deux entreprises : l’espagnole Acciona Energía, filiale d’Acciona, et à Enara Bahrain Spv Wll, la plate-forme d’énergies renouvelables de la société saoudienne Swicorp. Globalement, les trois nouvelles installations vont produire 186 MW. Mais il va encore falloir attendre quelques semaines avant leur mise en service commerciale. Même si, les installations dont la construction est achevée, ont récemment recu la visite des dirigeants d’Acciona et de Swicorp.

« Il s’agit du premier programme de construction de centrales, fonctionnant avec des énergies renouvelables, dont nous sommes propriétaires en Égypte, un pays qui s’est fixé des objectifs ambitieux en matière de développement des énergies renouvelables », a rappelé José Manuel Entrecanales, le président directeur général d’Acciona à l’issue de sa visite dans la région d’Assouan

Un investissement de 160 millions d’euros

La construction des trois parcs solaires a été assurée par Acciona Energia. Ses ingénieurs ont installé les panneaux sur une superficie de près de 3 km2. Le tout est composé de 572 322 modules photovoltaïques au silicium polycristallin de technologie Astronergy, proposé par Chint Group, une société basée à Hangzhou, à l’est de la Chine. Ces panneaux solaires sont montés sur des trackers, à axe horizontal, fournis par STI Norland, une entreprise basée à Pampelune, dans la communauté autonome de Navarre, au nord de l’Espagne. En tout, les 1 000 employés du site ont mis onze mois pour assembler tous ces modules.

Acciona et Swicorp, qui interviennent ici en tant de producteurs privés d’électricité (IPP), estiment que les trois parcs solaires devraient fournir de l’électricité à 150 000 foyers égyptiens et éviter l’émission de 297 000 tonnes de CO2 par an. Les deux entreprises ont investi à parts égales, 160 millions d’euros, dans cette concession qu’elles ont obtenue en 2016. Le financement a été assuré par Société financière internationale (SFI), la branche de la Banque mondiale qui est chargée du financement des entreprises, et la Banque asiatique d’investissement dans l’infrastructure (BAII). Ces deux partenaires au développement ont également financé le parc solaire de Nubian Suns de 64 MW, qui vient d’être inauguré à Benban par Alcazar Energy, un IPP basé aux Émirats arabes unis.

Les 186 MW que vont produire les centrales solaires d’Acciona et Swicorp vont être rachetés par Egyptian Electricity Transmission Company (EETC), dans le cadre d’un contrat d’achat d’électricité d’une durée de 25 ans.

Jean Marie Takouleu

Catégories

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter AFRIK 21