BENIN : Vergnet Hydro et 2 sociétés locales gagnent un contrat d’eau potable à Borgou

Par - Publié le / Modifié le

BENIN : Vergnet Hydro et 2 sociétés locales gagnent un contrat d’eau potable à Borgou©Vergnet Hydro

L’entreprise française Vergnet Hydro, Forag SA et Agire Sarl, deux sociétés basée au Benin, viennent d’être choisies pour un projet d’eau potable à Borgou, un département situé à l’est du pays. Il s’agit d’aménager des infrastructures d’eau potable pour 35 000 personnes vivant dans des zones rurales.

Le gouvernement du Benin s’engage dans un important projet d’approvisionnement en eau potable en milieu rural à Borgou, un département situé à l’est du pays, à la frontière avec le Nigeria. Le projet est donc géré par l’Agence nationale d’approvisionnement en eau potable en milieu rural (ANAEPMR). Cet organisme d’État vient de sélectionner trois entreprises pour la mise en œuvre : la française Vergnet Hydro ainsi que les béninoises Forag SA et Agire Sarl.

Les trois partenaires vont travailler conjointement pour fournir de l’eau potable à 35 000 villages. Concrètement, ces entreprises vont construire sept adductions d’eau villageoises. Vergnet Hydro a pour responsabilité d’installer l’ensemble des équipements électromécaniques. Soit 41 pompes immergées, 43 groupes électrogènes et sept stations de chloration. Forag SA a été chargée de réaliser ou de réhabiliter 41 forages. L’installation des canalisations sera du ressort d’Agire Sarl. L’entreprise basée à Cotonou s’occupera également des travaux de génie civil pour la construction de 15 châteaux d’eau, 82 bornes-fontaines et la construction des réseaux d’adduction d’eau.

Lancement du projet en 2019

« Les sept réseaux doivent être mis en eau d’ici septembre 2019. Nous allons redimensionner les réseaux et approvisionner nos partenaires en équipements au fil des réalisations et réhabilitations des forages », indique Joël Menager, chargé de projets de Vergnet Hydro. Le coût total de ce projet d’eau potable est évalué à 5 milliards de francs CFA, soit près 8 millions d’euros. Il s’agit là d’un nouveau pas dans la conquête progressive de l’Afrique de l’Ouest pour la société Vergnet Hydro dont le siège se trouve à Orléans, dans la région Centre-Val de Loire, en France.

L’entreprise est plutôt connue pour ses projets au Mali ou en Guinée. Récemment encore, elle a gagné un marché de fourniture de l’eau potable à 100 000 personnes dans région de Koulikoro, au sud-ouest du Mali. Sur ce projet également, l’entreprise française travaille avec des partenaires locaux pour installer 269 points d’eau fonctionnant grâce aux pompes solaires.

Jean Marie Takouleu

Catégories

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter AFRIK 21