AFRIQUE DU SUD : Woolworths va supprimer les sacs plastiques dans tous ses magasins

Par - Publié le / Modifié le

AFRIQUE DU SUD : Woolworths va supprimer les sacs plastiques dans tous ses magasins©Emilija Miljkovic/Shutterstock

Woolworths, l’une des chaînes de supermarchés d’Afrique du Sud, a décidé de ne plus emballer les marchandises dans les sacs plastiques. Cette mesure écologique, déjà effective dans son magasin du Cap, sera étendue au reste de ses succursales à travers le pays, dès 2020.

Depuis novembre 2018, les sacs plastiques sont absents du supermarché Woolworths du Cap (ville portuaire située au sud-ouest de l’Afrique du Sud). Ici, dans le quartier de Steenberg, les clients doivent apporter eux-mêmes le sac dans lequel ils seront servis. Et les habitants s’y accommodent peu à peu, car réconfortés par le but de cette démarche, qui consiste pour le supermarché à réduire son empreinte écologique.

Avant de retirer les sacs plastiques de ses rayons, le supermarché Woolworths du Cap avait tout d’abord instauré une gestion durable des sacs plastiques avec ses clients. Le magasin proposait des sacs fabriqués à partir des bouteilles plastiques destinées à la décharge. Ces sacs issus du recyclage et conçus pour être réutilisés plusieurs fois, Woolworths les achetait 35 centimes d’euros l’unité et les revendait au même prix. C’est donc ces sacs que les clients sont censés avoir sur eux, lorsqu’ils vont faire les achats dans le supermarché qui a banni les sacs plastiques.

Dans cette forme de lutte contre les sacs plastiques, rien n’y contraint la chaîne de supermarché sud-africaine, si ce n’est le préjudice que ce type d’emballage pose à l’environnement. Et, peut-être, l’idée qu’il vaut mieux devancer une mesure qui de toutes les façons s’impose légalement peu à peu dans différents pays d’Afrique, d’Europe et en Chine.

Woolworths souhaite entrainer le gouvernement dans son combat

Parvenus à ce stade de l’opération-stop aux sacs plastiques à Woolworths Steenberg, les dirigeants du magasin sont satisfaits, et comptent l’étendre dans les autres agences du pays, d’ici à 2020.

Par ailleurs, l’entreprise voudrait voir les autorités étatiques, adopter des mesures allant dans le sens de l’interdiction des sacs plastiques. « Le gouvernement est certainement en train de penser à ça. On a beaucoup échangé avec eux. On sait que, à long terme, le projet est de limiter la vente de sacs plastiques, mais nous ne savons pas quand » a indiqué Feroz Koor directeur écologique de Woolworths.

Et le gouvernement sud-africain a tout intérêt à épouser pareil démarche. Car selon le rapport de la Banque mondiale sur le développement urbain, l’Afrique produit à peu près 70 millions de tonnes de déchets, une quantité qui devrait aller croissant avec la croissance démographique. Alors qu’un sac plastique met entre 100 et 400 ans à se dégrader…

Face à cette situation, plusieurs pays d’Afrique ont progressivement interdit les sacs plastiques : le Rwanda, le Kenya, le Maroc, la Mauritanie, le Cameroun, la Guinée-Bissau, la Tanzanie, l’Ouganda, l’Éthiopie, le Mali, le Malawi et, récemment, le Bénin et le Botswana. Même si, le manque de pratiques alternatives, laisse libre cours à la contrebande des emballages interdits. En Afrique du Sud, les sacs plastiques très fins sont interdits et les autres taxés, avec un prix planché exigé. L’interdiction cependant ne saurait tarder dans un pays où le nouvel exécutif multiplie les annonces en faveur de l’environnement.

Boris Ngounou

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter AFRIK 21