AFRIQUE DU SUD : un système d’irrigation qui réduit la consommation d’eau de 70 %

Par - Publié le / Modifié le

AFRIQUE DU SUD : un système d’irrigation qui réduit la consommation d’eau de 70 % © DR

C’est une innovation qui va concilier le manque d’eau en Afrique du Sud et la productivité agricole. Tree Hog, le système d’irrigation inventé par Louis Loubser, agriculteur lui-même, peut permettre d’économiser jusqu’à 70 % d’eau.

L’idée vient d’un homme, Louis Loubser, un sud-africain pratiquant l’agriculture à Robertson, une ville renommée pour ses vignobles et ses champs de roses dans la province du Cap-Occidental en Afrique du Sud. L’invention de Tree Hog naît d’une difficulté, celle de l’agriculteur qui a assisté à la chute de son exploitation agricole à cause des restrictions d’eau. Après plusieurs années de recherches et d’essais, il réussit à trouver une solution.

Son invention est composée d’un boitier en plastique moulé par injection avec un microasperseur. Après avoir installé ce dispositif à la base de la plante, une surface importante autour d’elle est touchée par l’eau. Ainsi, la plante a l’occasion de développer un système racinaire très solide. Louis Loubser pense qu’avec ce système, la plante se développe beaucoup plus rapidement.

Un système qui réduit la consommation en eau de la plantation

« Tree Hog transforme de longues heures d’irrigation… en une vingtaine de minutes », a expliqué Louis Loubser dans un reportage du magazine spécialisé en agriculture Farmer’s Weekly. Et de reconnaitre que « ce n’est pas difficile à faire, mais il faut s’engager ». Ce système d’irrigation est donc très facile à mettre en place. C’est une association entre la micro-irrigation et l’irrigation goutte à goutte. L’eau qui entre en bas de la plante ne s’évapore pas aussi rapidement comme c’est le cas dans un système d’irrigation goute à goute ordinaire. De cette façon, la plante n’aura pas à consommer une très grande quantité d’eau.

Le Tree Hog est un système qui peut permettre de pratiquer l’agriculture dans les zones les plus arides du continent africain. Dès sa sortie, le monde de l’agriculture s’est intéressé à cette invention. Depuis, 40 000 unités de ce système d’irrigation ont été vendues en Afrique du Sud et ailleurs. Louis Loubser a également reçu le soutien de Primafruit, le géant britannique de la distribution des fruits.

Il faut dire que Louis Loubser n’en est pas à sa première invention pour faciliter la pratique de l’agriculture. Il a mis au point un dispositif équipé d’excavatrices mobiles qui peuvent creuser jusqu’à 1 360 trous de plantation par heure, et aussi une planteuse sur poteaux qui permet aux agriculteurs d’effectuer le travail en moins d’un quart du temps normal.

Jean Marie Takouleu

Catégories

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter AFRIK 21