SIERRA LEONE : quand le solaire facilite l’accès à l’énergie

Par - Publié le / Modifié le

SIERRA LEONE : quand le solaire facilite l’accès à l’énergie© Sebastian Noethlichs/Shutterstock

Depuis l’arrivée au pouvoir de Julius Maada Bio, en avril 2018, l’accès à l’énergie se démocratise en Sierra Leone. Ce vent nouveau est porté par l’énergie solaire. Des projets se multiplient à travers le pays.

Karyadu est un petit village situé dans le district de Kono à l’est de la Sierra Leone. Les populations se servent habituellement des lampes à pétrole pour s’éclairer la nuit. Pour charger les téléphones portables, ils sont obligés de parcourir des kilomètres pour se rendre dans la ville la plus proche. Mais l’énergie solaire est venue bousculer les habitudes. L’entreprise Ignite Power vient ainsi d’y installer un mini-grid.

Désormais, toutes les familles du village profiteront de l’électricité, leurs enfants pourront lire la nuit. Les villageois auront la possibilité de recharger leur téléphone portable plus facilement et même d’écouter la radio. Les écoles vont également bénéficier de cette énergie, ce qui pourrait permettre aux élèves d’étudier dans la soirée. « Nous pensons que le développement passe par l’autonomisation et que le secteur privé a un rôle vital à jouer dans la recherche de solutions durables et évolutives pour aider au développement de la Sierra Leone. L’énergie solaire permet non seulement aux gens de rester éveillés après le coucher du soleil, mais suscite également l’espoir et la détermination pour créer ensemble un avenir plus radieux l’un pour l’autre » analyse Ezi Rapaport, fondateur du groupe Rapaport, un acteur de l’industrie du diamant et très impliqué dans la question du développement en Sierra Leone.

De fait, Karyadu n’est pas le seul village qui bénéficie des mini-grids solaires d’Ignite Power. Plus de 44 000 personnes consomment déjà de l’énergie hors réseau produite grâce à cette entreprise en plein essor sur le continent africain.

De l’exploitation à grande échelle

La Sierra Leone disposera bientôt de plusieurs centrales solaires d’une capacité cumulée de 40 MW. Après plusieurs mois de négociation, avec des débats et des votes au parlement, un accord a été trouvé à la fin du mois de novembre 2018 avec Planet Solar Energy. L’entreprise souhaite produire 25 MW dans une centrale qui sera construite à Makarie Gbanti, dans le district de Bombali, à 195 km de Freetown, la capitale de la Sierra Leone. Enfin, 25 MW supplémentaires seront produits à partir de plusieurs minicentrales situées dans les localités de Kambia, Portloko, Kamakwi, Kono, Mile 91, Moyamba, Pujehun, Bo, Kailahun et Bonthe.

Il s’agit d’un partenariat public privé. L’énergie produite par Planet Solar Energy sera ensuite vendue à Electricity Distribution and Supply Authority. L’accord conclu entre les ministères de l’Énergie et des Finances prévoit que le kilowatt d’électricité sera acheté 12 centimes de dollars. La durée d’exploitation est de 20 ans. Le financement de ce projet a été assuré par l’US Trade and Development Agency (USTDA) et la Société financière internationale (SFI), la branche de la Banque mondiale dédiée aux entreprises.

Jean Marie Takouleu

Plus sur le même thème

Plus dans la même région