SÉNÉGAL : un don américain de 550 M$ pour améliorer l’accès à l’électricité du pays

Par - Publié le / Modifié le

GAMBIE : 66 M$ de la Cedeao pour améliorer l’accès à l’électricité©Nathan Kresge /Shutterstock

Le Sénégal a conclu avec les États-Unis d’Amérique (USA) un accord de 600 millions de dollars visant principalement à améliorer les performances de son secteur électrique. Les deux parties ont signé l’accord le lundi 10 décembre 2018 qui prévoit un don américain de 550 millions de dollars.

Trois projets verront bientôt le jour au Sénégal : le projet de modernisation et de renforcement du réseau de distribution de la Senelec (compagnie nationale de distribution d’électricité au Sénégal), le projet d’élargissement de l’accès à l’électricité dans les zones rurales et périurbaines et le projet pour un environnent porteur et le développement des capacités du secteur de l’électricité. Ils sont le fruit de l’accord de partenariat qu’ont signé le gouvernement sénégalais et celui des États-Unis, d’Amérique (USA) le lundi 10 décembre 2018. Cet accord permettra d’améliorer les conditions d’accès à l’énergie de plus de 12 millions de Sénégalais. Le gouvernement sénégalais investira 50 millions de dollars pour la réalisation de ce projet. Un don de 550 millions de dollars sera versé par le Millenium Challenge Corporation, une agence d’aide bilatérale américaine.

Cette coopération nord-sud devrait permettre de « répondre à la demande croissante d’électricité dans l’une des économies les plus dynamiques d’Afrique » selon l’ambassade des USA au Sénégal. Il améliorera notamment la fiabilité et l’accès à l’électricité et permettra de soutenir la croissance économique tout en réduisant la pauvreté.

Le besoin en financement des infrastructures au Sénégal est estimé à environ 2 milliards de dollars américains chaque année. L’Africa Infrastructure Country Diagnostics (AICD), à l’origine de cette estimation, souligne que plus de la moitié de cet investissement est récupéré par le secteur énergétique. Quelques années plus tôt, le gouvernement sénégalais a d’ailleurs défini une politique en matière d’accès à l’énergie à travers le plan Takkal qui a été réalisé entre 2011 et 2015. Une initiative qui semble avoir porté du fruit, car en 2017, la Senelec a réalisé un chiffre d’affaires de 396 milliards de FCFA pour une production totale d’énergie de 4000 GW/h. La Senelec dispose d’une puissance installée qui frôle les 878Mw. Le taux de disponibilité d’énergie, qui plafonnait à 56 % en 2011, est passé à 85,5 % en 2017.

Le Sénégal en matière d’énergie solaire a l’un des meilleurs potentiels au monde, avec une moyenne de 5,5 kWh/m2/jour au sol d’énergie solaire brute. Son niveau d’insolation annuel est estimé à 394 milliers de milliards de kWh. Des atouts naturels que le Sénégal veut exploiter pour assurer un accès universel à l’électricité dans tout le pays.

Luchelle Feukeng

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter AFRIK 21