Ouganda: le gouvernement tend la main aux investisseurs pour booster l’économie verte

Par - Publié le / Modifié le

Uganda: Government reaches out to investors to boost green economy ©Nattapol Sritongcom/Shutterstock

Le gouvernement ougandais par la voix de son Premier ministre a invité la communauté internationale à se tourner vers le pays pour investir dans le secteur des énergies renouvelables, notamment le solaire et la géothermie. Il a lancé cet appel au cours de la Semaine de la durabilité d’Abu Dhabi (ADSW) qui s’est tenue aux Émirats arabes unis.

Le Premier ministre ougandais est allé droit au but pour faire connaitre aux investisseurs étrangers les intentions de son pays en matière de promotion de l’énergie verte. « Pour faire progresser le taux d’électrification, l’Ouganda s’est lancé dans une campagne pour étendre l’électricité dans toutes les zones reculées du pays. D’ici 2020, la capacité de production installée sera proche de 2012 MW, principalement à partir de sources d’énergie renouvelables », a déclaré M. Rugunda au cours d’une réunion, qui s’est tenue en marge de la Semaine de la durabilité qui s’est tenue du 12 au 19 janvier 2019 aux Émirats arabes unis. Le ministre ougandais a également saisi l’opportunité pour présenter le développement des énergies renouvelables, comme étant une priorité de son gouvernement. « Nous devons mettre en place des politiques, des lois et des règlements pertinents qui nous permettent de nous recentrer sur le développement des énergies renouvelables », a-t-il déclaré. L’Ouganda veut par ces moyens séduire et attirer les partenaires internationaux, en vue de développer le secteur.

Sur le terrain, la galerie des centrales solaire et hydroélectrique semble bien fournie. La mise en service de centrale solaire de Kabulasoke d’une capacité de 20 MW est annoncée pour les prochains jours. De même, la centrale hydroélectrique d’Isimba qui devrait être inaugurée le 24 janvier 2019. Cette infrastructure est dotée d’une capacité de 183 MW. L’Ouganda bénéficie d’une position géographique stratégique. Le pays est situé près de l’Équateur et a l’avantage d’être très ensoleillé. Sa proximité avec la vallée du Rift lui offre un important potentiel géothermique. En Ouganda, comme dans toute l’Afrique de l’Est, le flux de chaleur atteint parfois 1 MW par Km2. Une situation qui rend ce territoire propice aux investissements dans le secteur de l’énergie renouvelable.

La semaine de la Durabilité s’est tenue du 12 au 19 janvier 2018 à Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis. Cette semaine consacrée au développement durable a permis aux participants venus de plusieurs pays d’explorer les moyens par lesquels les entreprises, les gouvernements et les chercheurs peuvent se développer économiquement et construire des sociétés respectueuses de l’environnement. Il s’agit du plus grand rassemblement sur le développement durable au Moyen-Orient. L’objectif est d’améliorer la compréhension des tendances sociales, économiques et environnementales qui façonnent le développement durable dans le monde. Il sert aussi de cadre pour donner à la communauté internationale les moyens de mettre en œuvre politique efficaces pour « atténuer les changements climatiques et relever les défis énergétiques qui se présentent à elle ».

Luchelle Feukeng

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter AFRIK 21