NIGERIA: Schneider Electric et EM-ONE s’allient pour produire des mini-grids solaires

Par - Publié le / Modifié le

NIGERIA : Schneider Electric et EM-ONE s’allient pour produire des mini-grids solaires© Kletr/Shutterstock

Un protocole d’accord vient d’être signé entre l’entreprise française Schneider Electric et EM-ONE Energy Solutions, une société d’ingénierie spécialisée sur les énergies renouvelables et basée au Nigeria. Les deux compagnies vont collaborer pour la produire et la distribuer des mini-grids solaires.

Des mini-grids solaires seront bientôt produits au Nigeria. Ce sera le résultat d’un accord-cadre qui vient d’être signé entre l’entreprise française Schneider Electric et la société EM-ONE Energy Solutions, basée à Abuja au Nigeria. « Au lieu d’importer des mini-réseaux produits d’Europe, d’Asie ou d’Amérique du nord, nous voulons mettre en place une industrie africaine des mini-réseaux avec des opérateurs, des intégrateurs, des investisseurs et des emplois créés localement », a indiqué Paul-François Cattier, le directeur du Développement économique Afrique et Moyen-Orient chez Schneider Electric.

Une alliance stratégique

EM-ONE Energy est déjà bien implantée au Nigeria. Elle fournit des off-grids solaires à des usines et à des commerces. D’ailleurs, elle installe actuellement un off-grid solaire de 1,52 MW sur le toit du ministère fédéral nigérian de l’Énergie, des Travaux et du Logement. « EM-ONE Energy Solutions a déjà remporté un contrat de fourniture de 30 mini-grids au Nigeria pour alimenter les hôpitaux de l’État de Kaduna, et cible également le marché de l’électrification universitaire et rurale », a déclaré Paul-François Cattier, pour justifier le partenariat avec EM -ONE.

Et d’ajouter que « Le protocole d’accord concerne le soutien de Schneider à l’optimisation de l’architecture de ces projets, et le développement d’une plate-forme industrielle pour l’intégration de ces mini-réseaux dans des conteneurs au Nigeria, ainsi que la fabrication sous licence de mini-réseaux Schneider Electric ».

La société Schneider Electric est également bien connue sur le continent africain, notamment au Kenya où elle vient de commencer la commercialisation des mini-grids conteneurisés produits sur place. Ce nouveau partenariat est aussi une façon pour elle d’explorer le grand marché nigérian, favorable aux entreprises d’off-grid, notamment à cause des failles du réseau national d’électricité du pays. De nombreuses entreprises qui subissent les coupures d’électricité se tournent de plus en plus vers l’off-grid solaire. L’entrée sur le marché nigérian pourrait être également un moyen pour le leader de la transformation numérique de l’énergie et de l’automatisation, Schneider Electric, d’explorer le marché d’Afrique de l’ouest et du centre.

Pour la mise en œuvre de leur projet, Schneider Electric  et EM-ONE Energy s’appuieront sur des sociétés qui vont fournir les équipements, concevoir et construire (EPC) les mini-grids solaires. Les systèmes hors réseau que les deux entreprises comptent fournir aux entreprises et aux zones rurales afficheront une capacité comprise entre 7 et 63 kW. Schneider Electric estime qu’elle pourrait également installer des mini-grids capables de fournir jusqu’à 500 kW d’électricité, c’est-à-dire suffisamment pour alimenter une petite ville de 10 000 habitants.

Jean Marie Takouleu

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

J'accepte
X
Newsletter AFRIK 21