MAROC : le groupe Ozone va gérer les déchets à Khénifra pendant sept ans

Par - Publié le / Modifié le

MAROC : le groupe Ozone va gérer les déchets à Khénifra pendant sept ans©KPG_Payless/Shutterstock

Le groupe marocain, Ozone Environnement et Services, a été choisi par la municipalité de Khénifra pour assurer, pendant sept ans, la gestion des déchets municipaux de cette ville de plus 117 000 habitants, située au nord du Maroc.

Depuis plus d’une semaine, les habitants de Khénifra remarquent le passage des camions bleu et blanc du groupe marocain Ozone Environnement et Services, snt spécialisé dans la collecte des ordures. L’entreprise, qui emploie plus 8 500 personnes, a signé avec la municipalité de Khénifra, un contrat de gestion des déchets ménagers d’une durée de 7 ans.

Pendant cette période, les agents de l’entreprise vont collecter les déchets, effectuer le balayage manuel et mécanique, ainsi que le nettoiement des rues de la ville de plus 117 000 habitants. Le contrat signé entre la municipalité et la société Ozone stipule que cette dernière doit collecter plus de 32 000 tonnes de déchets chaque année. Elle a également pour responsabilité de fournir l’ensemble des équipements, du matériel et du personnel. Ozone a annoncé qu’elle allait investir 13,7 millions de dirhams marocains (plus de 1,25 million d’euros) dans l’acquisition des équipements. Elle compte ainsi travailler avec 20 engins et des bacs à ordure qui seront installés dans plusieurs coins de la ville.

Un contrat de plus au Maroc !

« Le personnel procédera à des campagnes de ramassages massifs, puis mettra à proximité des usagers le type et le nombre de récipients qu’il faut pour les inciter, petit à petit, et sans trop d’efforts, à utiliser ces caissons et récipients de collecte » a promis Aziz El Badraoui, président du groupe Ozone. Pour cette opération, il faudra embaucher des employés locaux. L’entreprise a annoncé le recrutement de 100 jeunes pour exécuter cette tâche quotidienne.

Parallèlement, le groupe étend encore ses activités au Maroc. Il gère désormais les déchets dans neuf communes et onze villes parmi lesquelles Rabat, Fès ou encore Laâyoune (au Sahara occidental). Il est également présent dans le recyclage des déchets, avec la construction d’un centre de tri et de recyclage de déchets dans la ville de Fès, au nord-est du Royaume chérifien. D’une capacité de 300 tonnes par jour, cette installation a nécessité un investissement de 54 millions de dirhams, soit plus de 5,3 millions d’euros.

Par ailleurs, ses services s’étendent au-delà des frontières marocaines, notamment au Mali, au Soudan, en Guinée et en Côte d’Ivoire. Dans le pays des éléphants, elle a signé un contrat pour la gestion des déchets dans quatre villes : Grand Bassam, Bonoua, Assini et Aboisso. Montant de ce contrat d’une durée de 5 ans : 12,5 millions de dollars.

Jean Marie Takouleu

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter