MALI : Odial Solutions va distribuer l’eau potable à 264 000 habitants de 11 communes

Par - Publié le / Modifié le

Pompe à motricité humaine © Odial Solutions

À travers sa filiale Uduma Mali, le groupe Odial Solutions va fournir prochainement de l’eau potable à 264 000 personnes au Mali. L’entreprise française vient de signer des accords en ce sens avec onze communes situées au sud-est de la capitale Bamako.

Une bonne partie des habitants de la région de Sikasso dans le sud du Mali sera bientôt délivrée des problèmes d’eau potable : l’entreprise française Odial Solutions (holding de Vergnet Hydro) vient de s’engager à assurer le service d’eau potable, à travers sa filiale locale Uduma Mali, avec les représentants de 11 communes. La signature a eu lieu le vendredi 9 novembre 2018 à Bougouni, une ville située dans le cercle (correspondant au département) du même nom, dans la région de Sikasso.

À travers ce contrat d’une durée de 15 ans, Uduma Mali, dont le siège se trouve à Bamako, va approvisionner Danou, Debelin, Keleya, Kokele, Koumantou, Sido, Zantiébougou (dans le cercle de Bougouni), Sere Moussa Ani Samou, Yallankoro Soloba et Wassoulou Balé (cercle de Yanfolila) et Kébila (cercle de Kolondiéba).

Le cahier de charge d’Uduma Mali

« La signature de ces contrats marque un moment fort de ce projet, la dernière étape avant la remise en état, l’équipement et la mise en service des points d’eau », a expliqué Nicolaas Van Der Wilk, le responsable des opérations d’Uduma Mali. L’entreprise aura progressivement à sa charge la gestion 1 400 pompes manuelles installées sur la région Sikasso.

 

MALI : Odial Solutions va distribuer l’eau potable à 264 000 habitants de 11 communes

Partenariat signé le 9 novembre 2018, pour 15 ans. (© Uduma Mali)

Uduma Mali a fait savoir qu’elle comptait rénover une partie de ces pompes, qui sont endommagées, en les réparant ou en les remplaçant. L’entreprise va transformer ces infrastructures d’eau potable en « e-pompe », c’est-à-dire fonctionnant avec des compteurs connectés qui permettront aux habitants de régler leurs factures d’eau en direct via des paiements électroniques (cashless payment).

La question du financement

Ce projet a reçu l’aval des autorités maliennes, notamment du ministère de l’Énergie et de l’Eau. L’entreprise opèrera sous la supervision de la Direction régionale de l’hydraulique (DRH). Le projet qui devrait permettre d’employer plusieurs dizaines de personnes aura un coût total de 3,3 milliards de francs CFA, soit 5 millions d’euros. Uduma Mali a investi en propre 1,3 milliard de francs CFA, l’équivalent de 2 millions d’euros. Le reste provient de financement internationaux.

L’accès à l’eau potable a été nettement amélioré dans la région de Sikasso ces dernières années, grâce à de nombreux projets d’approvisionnement en eau potable. En 2017 par exemple, le président de la République du Mali Ibrahim Boubacar Keïta avait inauguré une station d’adduction d’eau potable à Missirikoro. Elle devait soulager plus de 245 000 personnes. Le projet d’Odial Solutions devrait en toucher davantage, puisqu’il concernera bien 11 communes dans un premier temps, mais à terme près de 30 communes de la région de Sikasso, avec un accès à l’eau potable pour 560 000 personnes.

Jean Marie Takouleu

Catégories

Plus sur le même thème

Plus dans la même région