MADAGASCAR : le succès d’un engrais écologique, issu des fientes de chauves-souris

Par - Publié le / Modifié le

MADAGASCAR : le succès d’un engrais écologique, issu des fientes de chauves-souris©stephane lalevee/Shutterstock

Depuis 2010, Guanomad, une entreprise malgache, extrait et vend les crottes de chauves-souris, appelé guano. L’engrais est 100 % bio et efficace dans la production agricole. Avec une production moyenne de 13 000 tonnes par an, l’activité connait un réel succès dans les zones rurales malgaches, dans le reste de l’Afrique, en Europe et bientôt en Amérique.

Candidat malheureux à la présidentielle de décembre 2018 à Madagascar, Erick Rajaonary, qui se présentait comme le candidat du milieu rural, a renoué avec sa véritable passion. Appelé « Batman », ou encore « l’homme chauve-souris », cet entrepreneur et comptable de formation, a initié depuis 2010, un projet original qui garantit une meilleure production agricole, tout en préservant l’environnement.

Son entreprise Guanomad dans laquelle il avait investi 200 000 €, soit 130 millions de FCFA, a pour activité, l’extraction et la vente du guano de chauves-souris. Il s’agit d’un engrais naturel, 100 % bio et africain, formé par la fossilisation des excréments de ces mammifères, très nombreux dans les grottes de Madagascar. Cet engrais est utilisé en agriculture biologique. Riche en potassium et en azote, il est adapté à tous les types de cultures, notamment les arbres fruitiers et cannes à sucre, le gazon, le thé et l’entretien du sol.

Après l’Afrique et l’Europe, l’engrais 100 % bio de Madagascar est à la conquête du marché américain

Selon les données locales, Madagascar regorge de cet engrais naturel : jusqu’à 400 000 tonnes de guano de chauves-souris. Du grain à moudre pour Guanomad, qui réalisait déjà en 2015, un chiffre d’affaires d’environ 990 918 €, soit 650 000 000 FCFA. Aujourd’hui, l’entreprise exporte 60 % des 13 000 tonnes, produites chaque année. « Nos produits sont déjà exportés dans plusieurs pays comme au Canada, en Europe et ailleurs en Afrique. Nous sommes actuellement à la conquête du marché américain et de celui de l’Afrique de l’Est », explique Erick Rajaonary.

Outre l’aspect économique et commercial, la société Guanomad mise sur la révolution verte de Madagascar. Dans sa lutte contre l’insécurité alimentaire, le développement de la filière bio, le développement rural et la protection de l’environnement, la contribution de l’entreprise consiste à sensibiliser les acteurs ruraux, les producteurs en particulier, à l’utilisation de semences sélectionnées, à la pratique de techniques modernes et à l’emploi d’engrais biologique pour s’assurer une bonne production et une préservation de l’environnement.

Boris Ngounou

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter