IFAT Africa, salon sur l’environnement, profite du salon des industries de la boisson

Par - Publié le / Modifié le

IFAT Africa, salon sur l’environnement, profite du salon des industries de la boisson

IFAT Africa, premier salon professionnel en Afrique sur l’eau, l’assainissement, les déchets et le recyclage, se tiendra en juillet 2019 à Johannesburg, en Afrique du Sud. Il profitera de la concomitance du salon FDT Africa, qui rassemble l’industrie alimentaire et des boissons. Les décideurs africains du secteur, ainsi que les multinationales comme Coca-Cola, investissent actuellement fortement dans des solutions concernant la gestion de l’eau et des déchets. Cela tombe bien, ils n’auront que quelques mètres à faire pour découvrir l’offre des exposants d’IFAT Africa…

La 3eédition d’IFAT Africa, le grand salon de l’eau, du traitement des eaux usées, des déchets et du recyclage, se tiendra du 9 au 11 juillet 2019 à Johannesburg, en Afrique du Sud. Ce rendez-vous biennal offrira un cadre d’échange aux professionnels de la gestion de l’eau et des déchets en Afrique. Cette année — grande nouveauté — le salon se tiendra en parallèle de FDT Africa, le salon professionnel des technologies alimentaires et des boissons en Afrique. Ce couplage profitera aux visiteurs de FDT et aux exposants d’Ifat Africa, puisque l’industrie des boissons se trouve face à de multiples défis environnementaux.

Le réchauffement climatique et l’accroissement démographique en Afrique compliquent l’accès à l’eau potable et le partage de cette ressource dont l’industrie alimentaire et des boissons sont de grandes consommatrices. La question de la bonne gestion des eaux usées est également au cœur des enjeux environnementaux en Afrique.

Enfin, l’interdiction des plastiques qui se multiplie actuellement sur le continent africain oblige les grands industriels du secteur à investir dans le secteur. Certains brasseurs ont déjà franchi le pas en contractualisant avec des industriels du recyclage. Coca-Cola, comme d’autres producteurs de boissons gazeuses, est dans le viseur des autorités, qui veulent réduire la pollution plastique à la source. L’entreprise américaine produit, chaque année, 250 millions de bouteilles plastiques en Afrique de l’Est. Plusieurs pays d’Afrique de l’Est menacent d’interdire ces bouteilles plastiques. En réaction, la firme américaine promet de recycler chaque bouteille qu’elle fabrique d’ici 12 ans, soit 25 % d’ici fin 2018 et le reste d’ici 2030. Elle détient déjà une usine de recyclage à Kampala, en Ouganda, et pourrait en installer une autre au Kenya. En décembre dernier, le géant américain est allé plus loin, en annonçant qu’il allait investir 38 milliards de dollars, sur trois ans, pour encourager le recyclage des déchets en Afrique.

Décidément, la synergie entre les deux salons paraît fructueuse. Les exposants d’IFAT Africa présentent justement les équipements et matériels pour l’extraction et le traitement de l’eau, le traitement des eaux usées, la distribution d’eau et les égouts, l’élimination et le recyclage des déchets, les technologies pour une meilleure efficacité énergétique, le traitement des pollutions et la décontamination, les techniques de mesure, de contrôle et de laboratoire, et la gestion environnementale.

IFAT Africa attend 6 000 visiteurs. Le salon est organisé par Messe München qui gère le salon IFAT à Munich, le plus grand salon professionnel sur l’environnement au monde, qui a été également décliné en Chine, en Inde et en Turquie.  IFAT Afrique se tiendra du 9 au 11 juillet 2019 au Gallagher Convention Centre, Midrand.

Plus d’information : https://ifat-africa.com

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter AFRIK 21