ÉGYPTE: Stellantis établira une usine de fabrication de véhicules électriques en 2025

Par - Publié le / Modifié le

ÉGYPTE: Stellantis établira une usine de fabrication de véhicules électriques en 2025 ©Alexandru Nika/shutterstock

En Égypte, le groupe automobile multinational Stellantis construira une usine de fabrication locale et d’exportation des véhicules électriques. Le projet qui sera mis œuvre d’ici à 2025 permettra de développer le secteur de la mobilité verte dans le pays des pharaons.

Après avoir testé en décembre 2021 un modèle de voiture électrique produit par le constructeur américain General Motors, le premier ministre égyptien Moustafa Madbouli vient d’approuver le projet de construction d’une usine de voitures électriques porté par Stellantis, un groupe automobile multinational fondé en janvier 2021, résultant de la fusion du groupe PSA Peugeot-Citroën et de Fiat Chrysler Automobiles.

Cette installation d’une valeur totale de 35 millions de dollars (près de 651 millions de livres égyptiennes) verra le jour d’ici à 2025 et servira à la fabrication locale ainsi des engins électriques. Stellantis est représentée sur le sol égyptien par son agent Mansour Group qui assurera la promotion des nouvelles gammes de véhicules que la future usine développera ainsi que leur exportation dans plusieurs pays africains en plus du Maroc, de l’Algérie et de l’Afrique du Sud où les filiales du groupe sont déjà présentes.

En Égypte, le gouvernement ne cache plus sa détermination à soutenir le secteur de la mobilité verte et cela se traduit par les incitations, notamment les exemptions accordées aux conducteurs de véhicules électriques. Dans ce contexte, le ministère égyptien de l’Électricité a également annoncé qu’il allait construire 1 000 bornes de recharges rapides par an sur trois ans, d’une capacité unitaire de 50 kW.

Lire aussi-ÉGYPTE : Elsewedy et Wolong mettront en service une usine de moteurs électriques

Si le marché mondial de la mobilité verte a enregistré une flotte de 2,65 millions de véhicules électriques proposés en 2021, l’offre devrait atteindre 145 millions d’unités d’ici à 2030 selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE). C’est la raison pour laquelle le groupe multinational Stellantis a également signé un partenariat avec les autorités marocaines en 2021 pour la production de la nouvelle Opel Rocks-e (de la marque allemande Opel, Ndlr) dans son usine basée à Kénitra au nord de Rabat. La voiture électrique qui affiche une autonomie de 75 kilomètres avec une vitesse de pointe pouvant atteindre 45 km/h, sera commercialisée au niveau international.

Benoit-Ivan Wansi

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

J'accepte
X
Newsletter AFRIK 21