AFRIQUE : Odyssey Energy Solutions cherche 500 M$ pour développer des mini-grids

Par - Publié le / Modifié le

AFRIQUE : Odyssey Energy Solutions cherche 500 M$ pour développer des mini-grids©Jen Watson/Shutterstock

Odyssey Energy Solutions, une plateforme mondile qui met en relation les porteurs de projets, les développeurs de réseaux électriques à petite échelle (mini-grids) et les investisseurs a annoncé avoir déjà enregistré 550 projets. Pour permettre aux petites entreprises porteuses de ces projets de les développer, le besoin en financement global approche désormais les 500 millions de dollars.

L’accès à l’électricité reste problématique en Afrique. C’est le cas par exemple au  Nigeria. Il s’agit du pays le plus peuplé du continent avec 186 millions de d’habitants. Actuellement, seul 30 % de la population a accès à l’énergie. Et le gouvernement projette d’atteindre 75 % d’ici 2025. Mais pour le moment, la production électrique distribuée par le réseau national est largement insuffisante. Pour atteindre les objectifs, il faut donc parier sur de l’off-grid. D’ailleurs, la Banque mondiale estime qu’il faudra jusqu’à 200 000 mini-grid pour relever significativement le taux d’accès à l’électricité dans le monde.

Odyssey Energy Solutions est une plateforme qui a été créée pour faciliter le développement de projets mini-grids. Elle propose pour 500 millions de dollars d’investissement afin de concrétiser 550 projets électriques à petite échelle dans plusieurs pays d’Afrique notamment. Il s’agit de projets solaires photovoltaïques, hydroélectriques et de biomasse.

Un soutien multiforme

Les 550 projets enregistrés sur la plateforme proviennent de 21 pays en Asie, en Amérique du Sud et en Afrique, dont le Cameroun, le Cap-Vert, la République démocratique du Congo, l’Ethiopie, le Ghana, Haïti, l’Inde, l’Inde, le Kenya, le Lesotho, le Myanmar, le Niger, le Nigeria, les Philippines, le Rwanda, la Sierra Leone, la Somalie, l’Afrique du Sud, la Tanzanie, l’Ouganda, la Zambie et le Zimbabwe. Les coûts de ces projets varient entre 40 000 et 3 millions de dollars. Le travail d’Odyssey Energy Solutions consiste désormais à mettre en relation ces porteurs de projets avec de potentiels investisseurs ou des institutions gouvernementales.

« Odyssey prouve la rapidité avec laquelle le secteur des mini-grids prend son envol dans le monde entier. En utilisant des logiciels et des analyses de données pour rationaliser et normaliser le développement et le financement de projets de mini-réseaux. Nous sommes en mesure de regrouper les projets en portefeuilles bancables qui répondent aux exigences des investisseurs, ouvrant ainsi la voie à l’apport de capitaux supplémentaires dans le secteur », a détaillé la plateforme dans un communiqué.

Pour sa mise en place, Odyssey Energy Solutions a reçu le soutien financier de plusieurs institutions dont Shell Foundation, Factor Ventures, Doen Foundation, Usaid Power Africa et le Department for International Development (DFID) du Royaume-Uni. Un large soutien qui porte ses fruits, d’autant que les utilisateurs de la plateforme incluent désormais un réseau de plus de 100 développeurs, investisseurs, fournisseurs et institutions gouvernementales, avec une croissance mensuelle de 30 à 40 %, selon Odyssey.

Jean Marie Takouleu

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter AFRIK 21