AFRIQUE DE L’OUEST : la Boad va financer le développement des énergies renouvelables

Par - Publié le / Modifié le

AFRIQUE DE L’OUEST : la Boad va financer le développement des énergies renouvelables© Kevinspired365 /Shutterstock

La Banque ouest-africaine de développement (Boad) renforce son orientation en faveur des projets énergétiques bas carbone. C’est donc sous le signe de l’énergie solaire, que l’institution financière a placé la célébration de son 45e anniversaire.

La Banque ouest-africaine de développement (Boad), une institution financière chargée de promouvoir le développement équilibré et l’intégration économique des pays membres de l’union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), existe depuis 45 ans. Un anniversaire célébré du 13 au 15 novembre 2018 à Lomé, au Togo, sous un thème évocateur, soucieux d’un développement durable au sein de l’espace communautaire : « l’énergie solaire dans l’économie des pays de l’Uémoa : état des lieux, enjeux et politiques ».

Il apparait ainsi clairement, que la banque sous régionale met le développement des énergies vertes au cœur de son action. « Notre plan stratégique actuel, porte le sceau d’un fort engagement pour la finance climat, avec un accent particulier mis sur les énergies renouvelables. Car un bon accès à l’énergie est une condition du développement économique, social et culturel » a déclaré Christian Adovèlandé, le président de la Boad, au cours de son discours de bienvenue.

Le choix de la Boad pour les énergies renouvelables est opportun, dans une sous-région ou la croissance économique avoisinera les 6,5 % en 2018, mais se trouve freinée par plusieurs caractéristiques liées à la question énergétique : la part du thermique, qui constitue les deux tiers de la production électrique, renchérit le coût de l’électricité au sein de l’Uemoa, l’une des plus onéreuses au monde ; la faiblesse des ressources publiques consacrées au financement d’infrastructures électriques ; et la situation financière souvent précaire des opérateurs publics d’électricité.

Objectif : 152,5 M€ par an, pour les énergies renouvelables

La vision de la Boad, pour le développement des énergies renouvelables, produit déjà ses effets sur le terrain. En sa qualité d’agent de mise en œuvre du Fonds pour l’environnement mondial (FEM), la banque a mobilisé le 12 octobre 2018, un don d’environ 1,98 million d’euros, soit 1,3 milliard de FCFA, pour la promotion des énergies renouvelables au Togo. Toujours en octobre 2018, l’institution financière s’est également engagée à mobiliser, chaque année 152,5 millions d’euros soit 100 milliards de FCFA en faveur de projets verts. Et pour le compte de l’année 2018, les fonds déjà approuvés dans ce sens par la Boad s’élèvent à près de 76,22 millions d’euros soit 50 milliards de FCFA.

Boris Ngounou

Plus sur le même thème

Plus dans la même région