TUNISIE : la dépollution du Lac de Bizerte sera achevée d’ici cinq ans

Par - Publié le / Modifié le

TUNISIE : le projet de dépollution du lac Bizerte sera achevé d’ici 5 ans© BOULENGER Xavier/Shutterstock

Le projet de dépollution du lac Bizerte prendra fin d’ici à 2023. L’engagement en a été donné par le ministre tunisien des Affaires locales et de l’Environnement, Riadh Mouakhar.

Le ministre tunisien des Affaires locales et de l’Environnement, Riadh Mouakhar a présidé récemment une réunion du comité de pilotage du projet de dépollution du Lac de Bizerte, situé à la pointe nord de la Tunisie. Ce lac salé, d’une superficie de 120 km2 et qui communique avec la méditerranée, est pollué depuis de longues années par la société El Fouleedh, spécialisée dans la sidérurgie, la Société tunisienne des industries de raffinage (Stir) et la société Les Ciments de Bizerte. À l’issue de sa réunion, Riadh Mouakhar a laissé entendre que ce projet pourrait s’achever en 2023.

En novembre 2016, les autorités tunisiennes ont entrepris la dépollution de ce lac dont une partie présente désormais une coloration rougeâtre, à cause du rejet des eaux usées provenant des industries situées proximité. Le « Projet intégré pour la protection du Lac de Bizerte » permettra d’améliorer l’infrastructure d’assainissement et la gestion environnementale par les entreprises situées à proximité du lac, ainsi que l’aménagement les berges du lac et l’extension du Port de Pêche de Menzel-Abderrahman.

Selon Riadh Mouakhar, le Lac de Bizerte est considéré comme « le poumon économique et environnemental de toute la zone ». Il reconnaît que « les activités industrielles et agricoles ainsi que l’extension urbaine dans la région ont accentué les problèmes de pollution ».

Le coût total de ce projet s’élève à 240 millions de dinars, soit 80 millions d’euros. Il est financé par la Banque européenne d’investissement (BEI), la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) et un don de la délégation de l’Union européenne en Tunisie. Considéré comme une zone sensible de pollution marine, le Lac de Bizerte a été inclus dans des programmes de réduction de la pollution, dans le cadre de l’initiative euro-méditerranéenne Horizon 2020. Il s’agit d’une initiative lancée en 2006 dont le but est de promouvoir une stratégie globale de dépollution de la méditerranée.

Jean Marie Takouleu

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter