TOGO : les autorités inaugurent un projet d’eau et d’assainissement dans les Savanes

Par - Publié le / Modifié le

TOGO : les autorités inaugurent un projet d’eau et d’assainissement dans les Savanes © hagit berkovich/Shutterstock

Le gouvernement du Togo a inauguré récemment, avec l’agence française de développement (AFD), plusieurs forages d’eau potable et des ouvrages d’assainissement pour 69 cantons situés dans la région des Savanes. Ces infrastructures entrent dans le cadre du Projet d’amélioration des conditions sanitaires en milieu scolaire et rural (Passco).

Dans la région des Savanes, au nord du Togo, une bonne partie des populations vient d’avoir accès à l’eau et à l’assainissement, grâce à la réalisation de plusieurs infrastructures dans au moins 69 cantons de la région. Damehane Yark, ministre de la Sécurité, s’est rendu à Nano pour l’inauguration de ces ouvrages. Il était accompagné de Marc Vizy, l’ambassadeur de France et François Jacquier, directeur de l’Agence française de développement (AFD) pour le Togo.

La cérémonie a célébré la mise en service de 474 forages d’eau potable qui ont été construits ou réhabilités dans plusieurs villages. L’État togolais parle de 130 anciens forages réhabilités (desservant, entre autres, 2 unités de soins et 7 écoles) et 344 nouveaux forages construits (pour 161 écoles, 21 unités de soins et 162 communautés rurales). Il précise que le projet a également permis de construire 100 latrines pour les écoles. Toutes ces réalisations entrent dans le cadre du Projet d’amélioration des conditions sanitaires en milieu scolaire et rural (Passco).

Le financement de l’AFD

« Ces différentes réalisations illustrent le parfait partenariat entre le Togo et la France pour répondre aux besoins et au bien-être des populations rurales », a déclaré Marc Vizy lors de la cérémonie de Nano. L’AFD a subventionné le Passco à hauteur de 4 milliards de francs CFA, soit 6 millions d’euros.

Selon l’AFD, grâce à ces ouvrages, 70 000 personnes bénéficieront d’une amélioration de leur accès à l’eau potable et des conditions sanitaires. Dans les écoles, l’éducation à l’hygiène et les bonnes pratiques vont également être renforcées. De plus, les conditions de travail et de réception des personnes au sein des centres de santé seront désormais améliorées.

Avant la mise en service des 474 forages, les plombiers des cantons concernés ont été formés. Ils devraient assurer la maintenance des installations. Ces points d’eau seront donc gérés de façon communautaire. Un projet intéressant, que le gouvernement veut reproduire dans d’autres régions du Togo. D’ailleurs, l’AFD a annoncé qu’elle était en pourparlers avec le ministère de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hydraulique villageoise. Objectif, mettre en place la seconde phase du Passco.

Jean Marie Takouleu

Plus sur le même thème

Plus dans la même région