TANZANIE : de l’énergie solaire pour faciliter l’irrigation à Meru

Par - Publié le / Modifié le

TANZANIE : de l’énergie solaire pour faciliter l’irrigation à Meru© Gilles Paire/Shutterstock

Une partie des habitants du district de Meru vont bientôt irriguer leurs plantations grâce à l’énergie solaire. Financé par le gouvernement sud-coréen, il s’agit d’un projet de pompage de l’eau souterraine.

« Nous avons décidé de soutenir les agriculteurs du village de Ngurdoto après avoir constaté qu’ils avaient un besoin criant d’eau pour irriguer leurs plantations, comme c’est le cas dans plusieurs villages en Tanzanie » a déclaré Herb Rhée, le directeur général du centre pour les technologies innovantes et l’énergie (ITEC). Cette institution, fruit de la coopération entre la Tanzanie et la Corée du Sud vient de procéder à la mise en service d’un système d’irrigation formé d’un puits et d’une mini-centrale solaire pour permettre de pomper de l’eau souterraine.

C’est une infrastructure qui sera bénéfique aux 4 000 personnes qui vivent dans ce village situé dans le district de Meru, à l’est de la Tanzanie. Sur place, elles cultivent des produits comme le maïs, le haricot, le café et la banane. Une partie des récoltes est consommée localement, l’autre est destinée à l’exportation. L’agriculture est donc l’activité principale de ce village. Le projet de construction du puits alimenté à l’aide d’énergie solaire a été financé par le gouvernement coréen.

Autre investissement du gouvernement coréen à Meru

L’irrigation n’est pas le seul secteur à recevoir le soutien du gouvernement coréen. Ce dernier a investi 150 millions d’euros pour la construction d’un système off-grid qui devrait alimenter plusieurs villages dans le district de Meru. La plupart des personnes vivant dans cette circonscription administrative utilisent encore la bougie et la lampe à pétrole pour s’éclairer pendant la nuit, et elles écoutent la radio grâce à des piles ordinaires. Mais la situation va bientôt changer.

L’inauguration de la centrale solaire a drainé une foule importante dans le village de Ngurdoto. C’est là un signe que l’installation va bien rendre un service indéniable dans cette zone. Les établissements scolaires, les centres de santé, les petites alimentations, et les industries artisanales vont désormais fonctionner avec de l’électricité. Plusieurs points dans les villages à l’instar des marchés vont également bénéficier de l’éclairage public.

Itec, qui a supervisé la construction de la centrale solaire de Ngurdoto annonce que d’autres installations devraient voir le jour dans la région d’Arusha dont fait partie le district de Meru.

Jean Marie Takouleu

Catégories

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter