SOLAR SHOW AFRICA, les acteurs africains du solaire se donnent RDV à Johannesburg

Par - Publié le / Modifié le

SOLAR SHOW AFRICA, African operators in solar energy to meet in Johannesburg©Ifmeree d’Oujda

Le Solar Show Africa se tiendra à Johannesburg du 26 au 27 mars 2019. Ce rendez-vous entre acteurs et investisseurs du secteur permettra d’élaborer des mécanismes pour faciliter l’essor de l’énergie solaire en Afrique. Le continent africain dispose d’un fort potentiel énergétique, mais plus d’un demi-million d’habitants n’ont pas accès à l’électricité.

Près de 8 000 personnes sont attendues fin mars 2019 à Johannesburg, la capitale sud-africaine, à l’occasion du Solar Show Africa. Le plus grand salon solaire d’Afrique posera ses valises au Sandton Convention Centre. Près de 40 pays africains sont attendus. Le Solar Show Africa réunira les responsables des ministères et des services publics, les producteurs d’électricités, les porteurs de projets, les investisseurs… dans le secteur de l’énergie solaire. Ces participants engageront des réflexions dans le but d’élaborer les conditions d’éclosion de nouvelles opportunités commerciales dans le secteur de l’énergie solaire en Afrique. Il s’agit d’un rendez-vous gagnant-gagnant entre, d’une part des auteurs d’idées novatrices, de produits et de solutions pour le marché africain dans le secteur de l’énergie solaire et les investisseurs d’autre part. Les organisateurs se sont donné 48 heures pour « révolutionner le secteur énergétique en Afrique ».

Le fort potentiel énergétique de l’Afrique

En Afrique subsaharienne, environ 600 millions de personnes, qui habitent les zones rurales, sont privées d’électricité. Une situation qui pousse les États africains à se tourner davantage vers l’énergie solaire. Cette dernière représente un marché aux potentialités énormes, ceci d’autant plus que l’Afrique dispose d’un taux d’irradiation deux fois supérieur à celui des pays européens. Des dispositions naturelles qui positionnent l’Afrique comme étant le lieu idéal pour développer et investir dans le secteur de l’énergie solaire. D’ailleurs, en mars 2018, une dizaine de chefs d’États africains ont participé au premier sommet de l’Alliance solaire internationale, une présence qui n’est autre que le reflet du fort potentiel de développement du solaire en Afrique.

Fin 2015, le continent disposait d’une production d’énergie solaire photovoltaïque de 2 100 MW. Des estimations montrent que ce chiffre a quadruplé depuis lors. Selon l’Agence internationale de l’Énergie (AIE), le solaire pourrait représenter près de 14 % du mix énergétique en Afrique d’ici à 2030. L’avenir est donc prometteur. Et l’Afrique peut d’ores et déjà se réjouir que des pays comme le Maroc, le Burkina Faso ou encore le Sénégal aient fait la part belle à l’énergie solaire ces dernières années. En 2016, le royaume chérifien a inauguré « Noor », la septième centrale solaire thermodynamique la plus grande du monde (cette centrale dispose des plus d’un demi-million de panneaux solaires, répartis sur 480 hectares et devra éclairer au moins un million de ménages marocains). Le Sénégal a inauguré en octobre 2016, « Senergy 2 », avec ses 75 000 panneaux photovoltaïques et une puissance de 20 MW. Une centrale qui éclaire 200 000 foyers au pays de la Teranga. Senergy 2 sera considérée comme la plus grande centrale solaire d’Afrique de l’Ouest jusqu’en 2017 ou la centrale de Zagtouli verra le jour au Burkina Faso. Sa capacité de production maximale de 33 MW fera d’elle le leader en Afrique de l’Ouest.

Des données qui montrent que l’Afrique va enfin sortir du noir, et le Solar ShowAfrica 2019 y veillera…

 Luchelle Feukeng

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter AFRIK 21