SEYCHELLES : SPS met en service le plus grand système off-grid solaire de l’archipel

Par - Publié le / Modifié le

SEYCHELLES : SPS met en service la plus grand off-grid solaire de l’archipel © noomcpk/Shutterstock

Sustainable Power Solutions (SPS), une entreprise basée en Afrique du Sud, vient d’inaugurer en grande pompe la toute première centrale solaire off-grid de l’ile Alphonse dans les Seychelles. La cérémonie s’est tenue en présence du président de la République Danny Faure.

Les Seychelles, un ensemble d’iles groupées situées au large de l’océan indien. C’est ici que vient d’être inaugurée la plus grande centrale solaire off-grid du pays. La cérémonie s’est déroulé en présence du président de la République Danny Faure. L’installation se situe plus précisément sur l’ile Alphonse, qui compte 300 habitants. Le parc solaire a été construit par l’entreprise Sustainable Power Solutions (SPS), basée en Afrique du Sud. « C’est un projet très intéressant dont d’autres îles peuvent suivre l’exemple », a déclaré Wallace Cosgrow, ministre de l’Environnement, de l’Énergie et du Changement climatique.

SPS a mis deux mois à construire cette centrale solaire, qui est dotée d’une capacité de production 750 kWc. L’installation dispose également de batteries d’une capacité totale de 1 500 kWh. Il s’agit de batteries Li-Ion qui sont fabriquées par Tesla. L’entreprise américaine a ouvert un seul bureau en Afrique, dans la nation arc-en-ciel. Le projet a été initié par Islands Development Company (IDC), une entreprise publique dont le but est le développement de l’archipel. L’énergie produite sera vendue à Alphonse Island Lodge, une entreprise spécialisée dans les voyages et l’écotourisme sur l’ile, Island Conservation Society et Seychelles Peoples Defence Forces. L’installation devrait également bénéficier à 190 personnes ainsi qu’à des touristes en transit sur cette ile aux eaux turquoise et au sable blanc.

Une alternative aux groupes électrogènes

Le contrat qui lie SPS et IDC stipule que l’entreprise, basée dans la ville du Cap, exploitera et assurera la maintenance des installations. Le financement de ce projet a été assuré par Mettle Solar Investments, un fonds d’investissement spécialisé dans le financement de projets solaires et très actif sur le continent africain.

Il y a de cela quelques mois encore, l’alimentation en électricité à Alphonse était assurée par quatre groupes électrogènes. En novembre 2018, l’ile n’en utilise plus que trois, pour assurer la relève du parc solaire pendant la nuit. Après la mise en service des batteries de la centrale, seulement deux de ces groupes électrogènes fonctionnant au diesel vont rester en service pour desservir le reste de la population.

Mais les autorités se félicitent de cette avancée, d’autant plus que le fonctionnement des quatre groupes électrogènes nécessitait l’utilisation de cinq à sept barils de diesel par mois. Elles vont désormais économiser jusqu’à 270 000 litres de diesel par an. De plus, ce parc solaire va permettre à Alphonse de réduire ses émissions de carbone de 718 tonnes. Il ne reste plus qu’à espérer que les 114 autres iles, que compte l’archipel, se mettent au vert.

Jean Marie Takouleu

Plus sur le même thème

Plus dans la même région