SÉNÉGAL : Mbaye Hadj remporte le prix de l’incubateur solaire lancé par Phanes Group

Par - Publié le / Modifié le

SENEGAL: Mbaye Hadj wins Phanes Group's solar incubator award©only_kim/Shutterstock

La seconde édition de l’incubateur solaire de la société Phanes Group a récompensé un projet solaire du Sénégalais Mbaye Hadj. Ce projet porte sur la création d’une ferme solaire d’une puissance de 30 mégawatts.

La deuxième édition de l’incubateur solaire de Phanes Group s’est déroulée sur le thème « votre projet, notre expertise, pour un avenir durable. » Le principal objectif de cette compétition est de fournir aux porteurs de projets photovoltaïques une expertise technique, commerciale et financière. Elle est ouverte aux candidats issus de l’Afrique subsaharienne.

De son côté, Mbaye Hadj veut construire une ferme solaire de 30 mégawatts à Gossas (une ville de l’ouest du Sénégal, située à 160 km de Dakar). Il a soumis son projet à la compétition qu’organise Phanes Group. Le 12 novembre 2018, le verdict est tombé et a fait de Mbaye le vainqueur. Installé à Dubaï, Phanès Group, développeur, investisseur et gestionnaire d’actifs internationaux dans le domaine de l’énergie solaire, souhaite par l’octroi de ce prix encourager ce talent africain et l’accompagner dans l’implémentation de son projet. Pour son directeur général, Andréa Haupts, l’initiative du Sénégalais a été retenue pour plusieurs raisons. « Le projet de Mbaye Hadj a séduit le panel d’évaluation non seulement à cause de l’aspect Responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE) très solide, mais aussi grâce à ses connaissances et son implication dans la région dont il est originaire. Nous croyons en sa détermination à donner vie à ce projet dans un marché difficile, grâce à notre expertise et à nos formations », a-t-il déclaré. Phanes Group mettra à la disposition du lauréat un soutien technique et commercial et travaillera avec lui afin de rechercher des fonds pour compléter le financement du projet. Concrètement, la phase d’accompagnement va s’ouvrir par un séminaire intensif auquel le lauréat prendra part à Dubaï. Il assistera à des séances de travail avec des experts du Phanes Group afin d’acquérir toutes les notions nécessaires à la mise en place de sa ferme solaire.

L’électricité reste inégalement répartie sur le territoire sénégalais : 45 % de la population n’a pas accès à l’électricité. Le gouvernement sénégalais s’est tourné ces dernières années vers l’énergie solaire pour résoudre ce problème. D’ailleurs, ces efforts ont permis de faire passer la capacité électrique installée de 660 MW en 2010 à 1000 MW en 2017. Et le Sénégal compte atteindre 1260 MW en 2019. Un résultat qui permettra à la Société nationale de distribution d’énergie au Sénégal (Senelec) de poursuivre l’exportation de son excédent au Mali et dans d’autres pays voisins.

Luchelle Feukeng

Catégories

Plus sur le même thème

Plus dans la même région