RWANDA : 5e pays le plus attractif pour les investissements dans les énergies vertes

Par - Publié le / Modifié le

RWANDA: Country becomes world's fifth-largest producer of green energy© Aleks_Shutter/Shutterstock

Un rapport publié par Bloomberg New Energy Finance classe le Rwanda au cinquième rang mondial des pays les plus attractifs pour les investissements dans les énergies vertes. Le Rwanda vient ainsi de faire un bon de 12 places par rapport au score enregistré l’année dernière. Le rapport a été présenté lors de l’Africa Green Growth Forum qui s’est déroulé en novembre 2018 au Rwanda.

paysLe rapport « Climatescope 2018 » est porteur de bonnes nouvelles pour le Rwanda. Ce pays d’Afrique de l’Est occupe la cinquième place au monde en termes de promotion des énergies renouvelables. Il est le seul pays africain à figurer dans le top dix de ce classement. Le Rwanda n’a pas stagné, car en 2017 il occupait la 17e position. Le rapport souligne que la croissance du marché interne de solutions off-grid a énormément contribué à ce résultat. Le « Climatescope 2018 » a été réalisé par le cabinet d’études Bloomberg New Energy Finance et présenté en marge des travaux du Forum africain de la croissance verte (Africa Green Growth Forum), qui s’est tenu 26 au 30 novembre à Kigali, capitale rwandaise.

Ce rapport confère au Sénégal et au Nigéria respectivement les 13e et 14e places. Le Togo, évalué quant à lui pour la première fois occupe le 33e rang à l’échelle mondiale.

Les performances rwandaises dans l’énergie verte

Dans sa politique publique en matière d’accès à l’énergie, le Rwanda s’est engagé électrifier 48 % des ménages grâce à off-grid d’ici à 2024. L’énergie off grid, ou hors réseau en français, renvoie à un système d’alimentation autonome ou encore à des mini-réseaux destinés à fournir de l’électricité dans de petites localités. Il est utilisé dans des localités où les maisons d’habitations sont éloignées les unes des autres. Le Rwanda semble sur la bonne voie en vue de l’atteinte de ses objectifs. Le taux d’électrification national étant passé de 10 à 40 % entre 2010 et 2017. L’Étude précise qu’en 2017, « plus de 185 000 systèmes solaires domestiques et près de 300 000 lampes solaires ont été installés à travers tout le pays. Le Rwanda a investi 350 millions de dollars dans le secteur énergétique en 2016 contre moins de 50 millions en 2007. Les stratégies du gouvernement via le Rwanda Energy Group, compagnie nationale de distribution d’électricité visent à assurer un accès universel à l’électricité dans tout le pays.

Le rapport précise que les pays émergents se démarquent le plus sur la scène internationale, en matière de transition vers l’énergie verte. En 2017, ils ont installé en tout 114 GW de nouvelles capacités de production d’énergie propre, presque deux fois plus que les pays développés de l’OCDE (63 GW). Le solaire se lève au Sud, enfin…

Luchelle Feukeng

Plus sur le même thème

Plus dans la même région