NIGERIA : l’Usaid lance un programme d’eau potable et d’assainissement doté de 60 M$

Par - Publié le / Modifié le

NIGERIA : l’Usaid lance un programme d’eau potable et d’assainissement doté de 60 M$©Cedric Crucke/Shutterstock

L’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) vient de lancer, au Nigeria, l’Effective Water Sanitation and Hygiene Program (E-Wash). Ce programme d’eau et d’assainissement va impacter quatre États de la République fédérale du Nigéria.

Au Nigeria, 57 millions de personnes n’ont pas accès à l’eau potable et aux services d’assainissement. Ce chiffre est fourni par l’Organisation des Nations unies (ONU). Un constat qui a encouragé l’Agence des États-Unis pour le développement international (Usaid) à investir dans le domaine de l’eau et de l’assainissement. Elle a donc engagé un programme baptisé Effective Water, Sanitation and Hygiene Program (E-Wash). La cérémonie de lancement a lieu le 24 octobre 2018. E-Wash va toucher quatre États de la République fédérale du Nigéria à savoir Abia, Delta, Imo, Niger, Sokoto et Taraba. Durant les quatre années à venir, ce programme va aider à renforcer la gouvernance, la viabilité financière et technique des entités responsables de la gestion de l’eau et de l’assainissement dans chaque État concerné. À terme, E-Wash va permettre d’améliorer l’hygiène et la santé des populations.

L’USAID a déjà implémenté des programmes similaires dans plusieurs pays en Afrique. C’est le cas de la Tanzanie ou encore du Kenya. Selon l’organisation, dans les différents pays, plus de 3,1 millions de personnes ont bénéficié d’un accès durable à l’eau potable, et plus de 3 millions ont bénéficié d’un meilleur accès aux installations sanitaires. Ces résultats concernent en particulier plus de 500 000 femmes et filles, souvent mal prises en compte dans leurs besoins spécifiques. Dans un pays comme le Kenya où l’eau est une ressource rare, le programme de l’Usaid est soutenu par les comtés, les communautés et les entreprises. Mais il concerne également l’agriculture et l’élevage.

Au Nigeria, le programme E-Wash va bénéficier à 500 000 ménages. « En renforçant la capacité de ces offices de l’eau à prendre des décisions concrètes d’investissement, en améliorant l’efficacité de la facturation et du recouvrement et en répondant aux préoccupations de leurs clients, un plus grand nombre de personnes et d’entreprises auront en fin de compte accès aux services d’eau et d’assainissement », s’est félicité Benson Ajisegiri, directeur de l’approvisionnement en eau au ministère des Ressources en eau. Pour ce projet l’Usaid va investir plus de 60 millions de dollars.

Jean Marie Takouleu

Plus sur le même thème

Plus dans la même région