NIGÉRIA : All On et BOI vont investir 1 M$ dans N’Delta Off Grid Energy Fund

Par - Publié le / Modifié le

NIGÉRIA: All On et BOI vont investir 1 M$ dans N’Delta Off Grid Energy Fund © Ralf Siemieniec/Shutterstock

Un accord important vient d’être signé entre All On, une société d’investissement (soutenue par Shell), qui intervient auprès des fournisseurs d’off-grids au Nigeria, et Bank of Industry (BOI), la plus grande banque d’investissement du pays. À parts égales, les deux institutions vont investir un milliard de dollars dans N’Delta Off Grid Energy Fund, pour la fourniture d’off-grid dans le delta du Niger.

« Dans le delta du Niger, la majorité de la population vit dans les zones rurales et seulement 34 % d’entre elles ont accès au réseau électrique. En conséquence, les PME (petites et moyennes entreprises) de la région utilisent des générateurs diesel et essence, coûteux et inefficaces, ce qui augmente leurs coûts d’exploitation, les familles cuisinent avec du bois de chauffage ou du kérosène tandis que les enfants étudient avec des lampes de poche ou des bougies, avec tous les problèmes de santé et de sécurité que cela implique ». Ce constat est dressé par Olukayode Pitan, le directeur de Bank of Industry (BOI), la plus grande banque de développement du Nigeria, appartenant à l’État.

Olukayode Pitan a tenu ces propos lors d’un discours à Lagos, la capitale économique du Nigeria. C’était à l’occasion de la signature d’un important partenariat entre sa banque et All On, une société d’investissement soutenue par Shell et qui investit dans des fournisseurs d’off-grids au Nigeria. Ensemble, les deux institutions prévoient d’investir 1 milliard de dollars dans N’Delta Off Grid Energy Fund. Ce fonds a été créé pour soutenir les projets d’énergie hors réseau dans le delta du Niger.

Un investissement stratégique

L’off-grid est aujourd’hui considérée comme une solution clé pour garantir l’accès à l’énergie aux populations des zones rurales et aux PME en Afrique. Au Nigeria, tout est fait pour la promotion de ces systèmes qui sont très souvent adossés aux sources d’énergie renouvelable comme le solaire, l’éolien, l’hydroélectricité, la biomasse ou encore le biogaz. D’ailleurs, le ministère de l’Énergie fonctionne désormais avec un système off-grid d’une capacité de 750 kW. Il a été installé par l’entreprise Proserve Energy Services Limited. L’objectif affiché est de montrer la voie aux entreprises nigérianes.

L’argent que vont investir BOI et All On dans N’Delta Off Grid Energy Fund va booster le secteur de l’énergie hors réseau au Nigeria qui bénéficie désormais de l’attention de plusieurs partenaires au développement. L’ensemble des fonds promis par les deux institutions financières vont être gérés par la BOI. Selon son directeur général, N’Delta Off Grid Energy Fund fournira ensuite la ligne de financement par emprunt en monnaie locale (Naira) pour faciliter le déploiement des off-grids par les producteurs privés dans le delta du Niger à un taux d’intérêt de 10 %, avec un moratoire d’un an et une durée de sept ans.

Jean Marie Takouleu

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter AFRIK 21