MOZAMBIQUE : Fenix s’associe à Vodacom et à Vodafone pour fournir des kits solaires

Par - Publié le / Modifié le

MOZAMBIQUE : Fenix s’associe à Vodacom et à Vodafone pour fournir des kits solaires©MyImages - Micha/Shutterstock

Fenix International, filiale du géant français Engie, vient de se lancer sur le marché des kits solaires à domicile au Mozambique. Elle s’est associée à Vodacom et à Vodafone M-Pesa SA, deux entreprises qui fournissent un service « mobile money ».

Un nouvel acteur vient de se lancer sur le marché des kits solaires à domicile au Mozambique. Il s’agit de Fenix International, une filiale du groupe français Engie, basée à Kampala en Ouganda. Pour chaque foyer, Fenix fournit un kit composé d’un panneau solaire, d’une batterie, d’ampoules économiques ainsi que de bornes de rechange pour les téléphones portables ou encore de prises pour les radios et les télévisions.

Une solution sur mesure destinée aux ménages, surtout situés en zone rurale. L’entreprise Fenix s’est installée à Maputo, la capitale du Mozambique. Elle a commencé la distribution des kits solaires dans la région du Sud. La prochaine étape se concentre sur la province de Nampula, au nord-est du Mozambique. D’ici un an, Fenix espère étendre ce service à l’ensemble du pays. La société a pour objectif d’atteindre 200 000 ménages d’ici 2022.

Une distribution facilitée…

Le Mozambique « représente un marché optimal pour les produits solaires hors réseau, avec seulement 27 % des ménages actuellement connectés à l’électricité et une population fortement disséminée. Les activités de Fenix ici se concentreront sur les personnes qui ont le plus besoin d’un accès à l’énergie, en particulier dans les districts du Nord et sur celles qui utilisent des méthodes coûteuses, polluantes et dangereuses comme le kérosène ou les bougies pour éclairer leurs maisons », explique Luke Hodgkinson, le directeur général de Fenix Mozambique.

Dans ce pays d’Afrique australe, les populations bénéficiaires de kits solaires vivent principalement dans les zones rurales. Problème : elles ont un pouvoir d’achat très faible et n’ont pas accès aux services bancaires classiques. Fenix résout ce problème en leur permettant de payer les kits solaires par petits montants (pay-as-you-go) via le « mobile money », un service fourni principalement par les opérateurs téléphoniques comme Vodacom ou Vodafone à travers son service M-Pesa.

Cette stratégie lui a déjà permis de fournir des kits solaires à 500 000 ménages en Ouganda, en Zambie, en Côte d’Ivoire, au Bénin et au Nigeria. L’arrivée de Fenix International au Mozambique est bienvenue pour le gouvernement, qui s’est donné pour objectif de fournir l’accès à l’électricité à l’ensemble de la population à l’horizon 2030, en lançant l’initiative ProEnergia. Pour atteindre cet objectif, il a récemment lancé un appel d’offres pour connecter 260 000 foyers urbains au réseau électrique national. Ce projet fait suite à la mise en service de plusieurs installations de productions d’énergies renouvelables. Le gouvernement mozambicain mise sur l’off-grid pour l’électrification des zones rurales.

Jean Marie Takouleu

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

J'accepte
X
Newsletter AFRIK 21