MAROC : Saham assurance investit dans l’éolien, prélude à un engagement panafricain

Par - Publié le / Modifié le

MAROC : Saham assurance investit dans l’éolien, prélude à un engagement panafricain©Space-kraftShutterstock

Saham Assurance a acquis 24 % du capital du Parc éolien Khalladi. L’annonce a été faite lundi 11 mars 2019 par Acwa Power, qui développe ce projet en partenariat avec le fonds d’investissement Arif.

ACWA Power International, une entreprise saoudienne de développement et d’exploitation de projets énergétiques, a annoncé le 11 mars 2019 avoir ouvert le capital de sa filiale marocaine, Nomac, a Saham assurance. L’énergéticien a ainsi permis à Saham assurance d’entrer à hauteur de 24 % au capital du parc éolien de Khalladi.

Situé à Jbel Sendouq, à 30 km de Tanger, la grande ville portuaire située sur le détroit de Gibraltar, au nord du Maroc, le parc éolien Khalladi a été inauguré, le 29 juin 2018. Un investissement entièrement privé d’environ 166 millions d’euros, soit 1,8 milliard de dirhams, le projet a été financé en fonds propres par Acwa Power, Argan Infrastructure Fund (Arif) et par une dette à long terme souscrite auprès de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) en collaboration avec le Fonds pour les technologies propres (CTF) et auprès de la BMCE Bank of Africa. Le parc éolien de Khalladi dispose d’une capacité installée de 120 mégawatts (MW). La production de la centrale représente 370 gigawatts par heure (GWh), soit la consommation électrique annuelle de 400 000 habitants, ce qui équivaut aux besoins d’une ville de la taille de Tétouan, toujours au nord du pays. Contribuant par ailleurs à réduire plus de 144 000 tonnes d’émissions de CO2 par an, le parc emploie 600 personnes, dont une majorité de locaux.

Le groupe Saham concrétise son orientation vers l’investissement panafricain

À travers cette prise de participation, qui permet à Saham Assurances de siéger au Conseil d’Administration du parc Khalladi, se dessine la nouvelle orientation du géant marocain de l’assurance. Le 7 mars 2018, la holding marocaine Saham (11,24 milliards de dollars de chiffre d’affaires et 16 000 salariés) a décidé de changer de vocation pour devenir un fonds d’investissement panafricain. Les trente-cinq compagnies d’assurances détenues par Saham avaient été cédées au Sud-africain Sanlam dans le cadre de la réorientation stratégique du groupe Saham, à partir de son cœur de métier (l’assurance) vers les standards d’un fonds d’investissement panafricain. « Dans le cadre de sa transformation en fonds africain, Saham attirera désormais de nouveaux partenaires, pour franchir un nouveau cap, et investir ainsi dans des métiers d’avenir, accélérateurs de développement pour notre pays et notre continent », a déclaré Moulay Mhamed Elalamy, administrateur du groupe Saham et jusqu’alors directeur général de Saham Assurance Maroc.

L’entrée de Saham assurance dans le capital du Parc éolien de Khalladi, laisse tout de même la part belle à Acwa Power, qui demeure l’actionnaire majoritaire, avec 51 % du capital. Ce dernier va d’ailleurs continuer à assurer la gestion des opérations et la maintenance du parc éolien, par le biais de Nomac sa filiale dédiée.

La durée d’exploitation du projet est de 25 ans, renouvelable une fois. Au-delà de cette date, l’exploitation du parc éolien reviendra à l’État. Le parc éolien Khalladi fait partie de la stratégie nationale de développement des énergies renouvelables qui prévoit d’atteindre 42 % de la puissance électrique installée en énergie renouvelable (éolien, solaire, et hydraulique) à l’horizon 2020.

Boris Ngounou

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter AFRIK 21