MAROC : la Berd accorde un prêt de 20 M€ au financement de l’économie verte

Par - Publié le / Modifié le

MAROC : la Berd accorde un prêt de 20 M€ au financement de l’économie verte©rangizzzShutterstock

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) vient de signer un nouvel accord de partenariat avec la Banque marocaine pour le commerce et l’industrie (BMCI). Le prêt de 20 millions d’euros est destiné aux investissements privés portés par les entreprises ayant un impact favorable sur l’environnement.

La Banque marocaine pour le commerce et l’industrie (BMCI) a signé le 4 février 2019 à Casablanca, un nouveau contrat de partenariat avec la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd). La BMCI bénéficie ainsi d’un prêt de 20 millions d’euros, destiné au financement du programme GEFF Morocco (Green Economy Financing Facility).

Le GEFF Morocco est un programme de la Berd dédié à l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables, la gestion des ressources telles que l’eau et la gestion des déchets. Une ligne de financement sur laquelle la BMCI évolue plutôt bien.

« La politique RSE mise en place par la BMCI, à l’instar du Groupe BNP Paribas, s’inscrit dans cette même volonté d’être un acteur économique responsable et engagé auprès de son environnement économique et social. Cette démarche vient structurer des actions déjà mises en place depuis de nombreuses années au sein de la Banque, mais aussi en développer d’autres, principalement dans le domaine du développement durable et de la responsabilité environnementale. » a déclaré Idriss Bensmail, Directeur général adjoint à la BMCI.

La mise en œuvre du programme GEFF Morocco incitera la BMCI à encourager les entreprises privées des secteurs d’activité liés aux énergies renouvelables et aux questions environnementales à investir dans l’économie verte. Les entreprises bénéficiaires de ce programme pourront donc profiter d’un financement, d’une subvention et d’une expertise technique pour assurer la viabilité de leur projet.

GEFF, un programme qui permet d’éviter près de 7 millions de tonnes d’émissions de CO2 par an

Le programme GEFF de la Berd opère pareillement à travers un réseau de plus de 130 institutions financières locales, réparties sur 24 pays dans le monde, pour un portefeuille global avoisinant les 4 milliards d’euros. Pendant la seule année 2018, la Berd a financé ce programme à hauteur de 9,5 milliards d’euros, permettant à plus de 120 000 clients d’éviter collectivement près de 7 millions de tonnes d’émissions de CO2 par an.

Au Maroc, le GEFF se veut le prolongement naturel du MorSEFF, la ligne de financement de l’énergie durable (Morocco Sustainable Energy Financing Facility), initiée par la Berd, en coopération avec 3 autres bailleurs de fonds européens. De son lancement officiel en 2015 jusqu’en 2018, le programme MorSEFF a mobilisé 110 millions d’euros en tant que lignes de financement mises à disposition des banques marocaines partenaires (Bmci et Banque Centrale Populaire), pour une rétrocession à des emprunteurs secondaires éligibles (entreprises privées) à des fins d’investissements dans l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables.

Boris Ngounou

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter AFRIK 21