MAROC : la Berd accorde 20 M€ à la Société générale pour financer les projets verts

Par - Publié le / Modifié le

AFRICA: AfDB requests research to promote creation of “green” banks©Monthira/Shutterstock

La Société Génerale Maroc a obtenu une facilité de la part de la BERD pour financer les projets verts portés par les PME marocaines. L’enveloppe octroyée sous forme de prêt s’élève à 20 millions d’euros.

La Société générale Maroc veut soutenir les projets verts portés par les PME locales pour accroître la chaine de valeur marocaine. Pour ce faire, elle vient d’obtenir un appui financier d’une valeur de 20 millions d’euros de la part de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd). La signature de l’accord de prêt a eu lieu le jeudi 30 mai 2019 à Casablanca entre la directrice de la Berd au Maroc, Marie Alexandra Veilleux-Laborie, et le président du directoire de la Société générale Maroc, Ahmed El Yacoubi.

Les PME sélectionnées pour le programme bénéficieront d’un accompagnement qui inclut le financement des projets, une subvention à l’investissement et un soutien technique dans le but d’optimiser la viabilité et la durabilité de leurs projets. Les auteurs de cette initiative, espère doter ces PME d’équipements verts qui leur permettent de mettre sur le marché des produits de meilleure qualité, qui soient plus compétitifs sur les marchés locaux et internationaux.

Ce financement est le fruit d’un partenariat noué entre les deux parties, depuis 2012, dans le but de mutualiser les efforts pour soutenir le financement des investissements verts. La ligne de crédit apportée à la Société générale a bénéficié du soutien financier de l’Union européenne, qui a contribué à hauteur de 2 millions d’euros, et du Fonds verts pour le climat. Elle s’inscrit dans le cadre du programme de la Berd élaboré en vue de renforcer l’insertion des PME dans les chaines de valeurs globales.

Depuis le début de ses opérations au Maroc, la Berd a déjà investi environ 1,8 milliard d’euros pour le financement de 52 projets, dont plusieurs sur l’économie verte. En avril 2019, elle a d’ailleurs accordé un prêt d’une valeur de 5 millions d’euros à la BMCE Bank of Africa pour financer l’économie verte. Au mois de février de la même année, la Banque a également accordé un prêt de 20 millions d’euros à la Banque marocaine de commerce et de l’industrie (BMCI), toujours dans le but de soutenir les investissements privés verts au pays.

Luchelle Feukeng

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

J'accepte
X
Newsletter AFRIK 21