MAROC : Ecomed met en service un centre de valorisation des déchets à Marrakech

Par - Publié le / Modifié le

MAROC : Ecomed met en service un centre de valorisation des déchets à Marrakech©SeventyFour/Shutterstock

La ville de Marrakech vient d’inaugurer un centre de tri et de valorisation des déchets. Il a été construit par l’entreprise Ecomed Marrakech, la filiale du groupe américain Ecomed, spécialisé dans la gestion des déchets.

Marrakech, une ville du centre du Maroc, vient de se doter d’un centre de tri et de valorisation des déchets ménagers. Il a été inauguré récemment en présence de la Secrétaire d’État chargée du Développement durable, Nezha El Ouafi, du gouverneur de la préfecture de Marrakech, Karim Kassi-Lahlou et de bien d’autres autorités locales.

L’infrastructure a été construite par Ecomed Marrakech, filiale du groupe américain Ecomed, spécialisé dans la valorisation des déchets. D’une superficie de 10 629 m2, elle est dotée d’une capacité de 280 500 tonnes par an. Mais l’entreprise américaine prévoit de l’étendre’ici 2029 à 561 000 tonnes annuelles. Le président du Conseil communal de Marrakech, Mohamed Larbi Belkaid, a indiqué que ce centre permettrait alors de valoriser 50 % des déchets ménagers de la commune de Marrakech et de traiter les 50 % restant.

Un investissement de 5,5 millions d’euros

Ce projet a coûté 60 millions de dirhams marocains, soit 5,5 millions d’euros. Le secrétariat d’état chargé du Développement durable a investi 47 millions de dirhams (4,3 millions d’euros). Sur ce montant, 30 millions de dirhams (2,7 millions d’euros) ont servi à l’aménagement de deux bassins pour le traitement des lixiviats, le reste était destiné à la construction des équipements de production du biogaz. Cet engagement s’inscrit dans le cadre du « partenariat pour la mise en œuvre des objectifs de la Stratégie nationale de développement durable au niveau territorial », précise Nezha El Ouafi.

Il s’agit aussi d’une partie importante du Programme national de gestion des déchets ménagers et assimilés (PNDM). Un « programme prioritaire » pour assurer le développement durable au Maroc. L’objectif est de combler le retard du royaume en matière de gestion de déchets ménagers. S’inscrivant dans le long terme, ce programme national a également pour but de généraliser la collecte et le traitement des déchets à l’échelle nationale, de réduire les problèmes environnementaux générés par les décharges sauvages et d’œuvrer pour l’enfouissement et la valorisation des déchets de manière contrôlée et professionnelle tout en encourageant le recyclage.

Ecomed n’a pas lieu de s’en plaindre. La société est en train de construire des centres de tri et de valorisation des déchets dans d’autres villes du Maroc : à Ifrane dans le nord et à Mohammédia, un peu plus à l’ouest.

Jean Marie Takouleu

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter AFRIK 21