Kenya : une vache solaire pour éclairer l’Afrique et envoyer les enfants à l’école

Par - Publié le / Modifié le

Kenya : une vache solaire pour éclairer l’Afrique et envoyer les enfants à l’école © Monkey Business Images /Shutterstock

Elle ne rit pas. La vache solaire mise au point par la start-up coréenne Yolk éclaire plutôt des écoles kenyanes et, bientôt, elle fera le tour de l’Afrique. Elle a permis à ses promoteurs de remporter le prix de l’innovation 2019 lors Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas (États-Unis). Le « Solar cow project » est le fruit d’une collaboration entre la start-up coréenne Yolk et une école kenyane. Il permettra de faciliter l’accès à l’énergie dans les zones reculées du pays.

Accéder à l’électricité pour leurs besoins primaires était un calvaire pour les populations de Pokot, à l’ouest du Kenya. Il y a quelques mois encore, elles étaient obligées de parcourir des kilomètres pour rejoindre la station de recharge électrique. Un exercice qui leur prenait quatre à six heures. Mais les choses ont changé depuis qu’une école de cette localité a servi de site pilote pour le projet de vache solaire, qui vient de remporter le prix de l’innovation 2019 du Consumer Electronic Show à Las Vegas (États-Unis)

« Solar cow project » est le fruit d’un partenariat entre la start-up coréenne Yolk et une école kenyane. La vache solaire a pour ambition de favoriser l’accès à l’électricité pour les parents et d’agir comme catalyseur pour la scolarisation des enfants africains. Ses concepteurs veulent l’installer dans des écoles africaines.

Comme du lait, l’énergie électrique sera extraite

Une batterie portable en forme de bouteille de lait, baptisée « Power Milk », sera remise aux écoliers. Ils devront la connecter à la « vache » à leur arrivée à l’école et elle se rechargera pendant la journée. Une fois les élèves rentrés à la maison, la batterie servira d’éclairage et pourra les aider à réviser leurs cours et à faire plus aisément leurs devoirs. L’énergie que distribue la vache provient elle-même du soleil, auquel elle est exposée tout au long de la journée.

Les auteurs de cette trouvaille pensent que les « Power Milk ont une capacité suffisante pour répondre à la plupart des besoins en électricité d’un ménage moyen ». Elles permettent, chacune, de charger des téléphones portables, d’alimenter des lampes de poche, une radio et bien d’autres gadgets. Un équipement qui pourrait également permettre aux parents d’économiser jusqu’à 20 % de leur revenu mensuel moyen. De quoi motiver tout le monde…

Luchelle Feukeng

 

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter