KENYA : Korea Western Power va construire la centrale géothermique de Menengai

Par - Publié le / Modifié le

KENYA : Korea Western Power va construire la centrale géothermique de Menengai©Daleen Loest/Shutterstock

Un accord a été signé entre l’entreprise kenyane Sosian Energy et la société coréenne Korea Western Power. Le contrat porte sur la fourniture d’équipements, l’exploitation et la maintenance de la centrale géothermique de Menengai, d’une capacité de 35 MW.

L’accord entre l’entreprise kenyane Sosian Energy et Korea Western Power a été signé à l’occasion de la récente visite du Premier ministre sud-coréen Lee Nak-You au Kenya. L’accord prévoit que Korea Western Power fournira des équipements pour la construction de la centrale géothermique de Menengai, localité située à l’ouest du Kenya. Il prévoit aussi que l’entreprise coréenne et Sosian Energy exploiteront et assureront la maintenance de la future centrale pendant une durée de 25 ans.

En réalité, ce partenariat vise le transfert de technologie, pour un pays qui est « déterminé à exploiter son potentiel géothermique ». « Des Kenyans ont été formés par la Corée sur la technologie géothermique, une collaboration qui est importante pour le pays », a confirmé Joe Mucheru, le secrétaire du cabinet kenyan, chargé de l’Information, de la Communication et des Technologies.

Soutien de la Corée du Sud au développement durable au Kenya

Korea Western Power est la filiale, spécialisée sur les énergies renouvelables, de Korea Electric Power Corporation. L’entreprise qui emploie plus de 1 700 personnes connait très peu le continent africain. Elle est plutôt bien implantée en Asie où elle fait notamment partie des opérateurs d’un barrage hydroélectrique situé dans la région d’Attapeu, dans le sud-est du Laos. Son effondrement le 22 juillet 2018 a causé la submersion de sept villages par 500 millions de tonnes d’eau. Selon les autorités laotiennes, 19 personnes sont mortes et 131 disparues. Cette catastrophe a été causée par des pluies diluviennes.

Il ne s’agit pas de l’unique investissement sud-coréen au Kenya ces dernières semaines. Pendant la visite du Premier ministre coréen dans le pays d’Uhuru Kenyatta, plusieurs autres accords ont été signés, notamment un prêt concessionnel de 13 milliards de shillings (100 millions de dollars) pour le développement de Konza Technology City, la future smart city de ce pays d’Afrique de l’Est. Nak-You, qui en était à sa première visite au Kenya et en Afrique, a qualifié le pays de « porte d’entrée vers l’Afrique de l’Est » en affirmant que ce pays était le partenaire le plus important du continent. « Le Kenya dispose de ressources abondantes, de main-d’œuvre, d’une stabilité politique et d’un fort potentiel gouvernemental qui crée une synergie lorsqu’il est combiné avec la technologie de pointe de la Corée », a déclaré Nak-you dans un discours à Nairobi.

Jean Marie Takouleu

Catégories
Pays

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter AFRIK 21