KENYA : Innova va investir 40 M$ dans une usine de fabrication de panneaux isolants

Par - Publié le / Modifié le

KENYA : Innova va investir 40 M$ pour une usine de fabrication de panneaux isolants©Roman023_photography/Shutterstock

Quarante millions de dollars, c’est la somme que va investir l’entreprise américaine de « construction écologique », Innova Eco Building System, au Kenya. Elle souhaite construire une usine de fabrication de panneaux isolants dans la nouvelle ville écologique de Mwale Medical and Technology City (MMTC). Un accord lie désormais l’entreprise basée à Miami, aux États-Unis, et les autorités de la ville nouvelle et durable.

La nouvelle ville verte, Mwale Medical and Technology City (MMTC), se développe. Elle va bientôt accueillir une usine de fabrication de panneaux isolants. C’est du moins l’ambition d’Innova Eco Building System, une entreprise basée à Miami aux États-Unis. Cette usine devrait être opérationnelle d’ici quelques semaines.

Dans un premier temps, une ligne de production de panneaux de magnésium-ciment isolés va être mise en service. Avant la fin de l’année 2019, deux autres lignes seront opérationnelles. Selon Innova, « d’ici la fin de 2020, l’usine aura triplé sa production et sera en mesure de répondre à plus de la moitié de la nouvelle demande annuelle de logements au Kenya. ». Ces panneaux isolants permettent de réaliser des économies d’énergie dans la maison.

Un marché prometteur ?

Si Innova a décidé de s’implanter au Kenya, c’est qu’elle a compris et souhaite accompagner l’ambition des autorités locales. L’annonce de ces investissements intervient après la signature d’un partenariat avec MMTC. Cette nouvelle ville est actuellement construite dans le sous-comté de Butere, à Kakamega, à l’ouest du pays. MMTC va abriter 4 800 résidences écologiques abordables de taille moyenne. Toujours dans cette ville nouvelle, un hôpital de référence de 5 000 lits est en cours de construction. L’un des plus importants centres commerciaux du Kenya y sera construit, ainsi qu’un aéroport pour faciliter le déplacement des habitants.

Toute la ville fonctionnera avec des sources d’énergie renouvelable. Ce sont notamment des centaines de lampadaires solaires qui sont prévus­ ainsi qu’une usine capable de produire 144 MW via un incinérateur des déchets ménagers avec récupération d’énergie. Avant d’ouvrir MMTC à la population en 2020, le gouvernement kenyan aura investi pas moins de 2 milliards de dollars.

Sur place, les produits d’Innova vont permettre de construire les résidences écologiques, et favoriser l’extension de la ville. Le savoir-faire de l’entreprise sur ce secteur est amplement reconnu aux États-Unis. Elle a reçu plusieurs fois le prix SIPA Building Excellence Award. Il s’agit d’un prix qui récompense l’innovation dans la production de panneaux isolants pour la construction de maisons écologiques.

Jean Marie Takouleu

Catégories

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter AFRIK 21