KENYA : en janvier 2019, Ewasco inaugurera un nouveau système d’assainissement à Embu

Par - Publié le / Modifié le

KENYA : en janvier 2019, Ewasco inaugurera un nouveau système d’assainissement à Embu© Penka Todorova Vitkova/Shutterstock

Embu Water and Sanitation Company (Ewasco), l’entreprise responsable de la gestion de l’eau et de l’assainissement dans la ville d’Embu, a annoncé que le projet de renforcement du système d’assainissement de cette ville est achevé à 70 %. Ce projet donnera accès à l’assainissement à 5 000 personnes supplémentaires.

La ville d’Embu, située à 120 km de Nairobi la capitale du Kenya va bientôt être dotée d’un nouveau système d’assainissement. Une annonce qui devrait satisfaire les populations, surtout celles de Blue Valley, Dallas et Majimbo, des quartiers de cette ville, capitale de Province orientale. L’évacuation des eaux usées est un « cauchemar » pour elles. Tous les six mois environ, elles sont obligées de louer des camions de vidange, avec un coût compris entre 5 000 et 10 000 shillings (entre 48 et 97 dollars) pour pomper les eaux usées des fosses septiques. Pire encore, les déchets des ménages sont encore collectés par des jeunes qui les enfouissent sans précautions.

Cette situation est amenée à changer, puisque l’Embu Water and Sanitation Company (Ewasco) annonce qu’un nouveau système d’assainissement sera inauguré d’ici janvier 2019. Cette entreprise du service public de l’eau et de l’assainissement a lancé depuis quelques mois les travaux de renforcement du système d’assainissement de la ville d’Embu. Selon Christopher Kamuruana, directeur des opérations d’Ewasco, les travaux sont achevés à près de 70 %.

Un projet financé par la Banque mondiale

« Une fois terminé, le nouveau système permettra surtout aux populations ; qui utilisent des fosses septiques, de se débarrasser plus facilement des eaux usées », a affirmé Christopher Kamuruana. Sur l’ensemble de la ville d’Embu, 5 000 personnes supplémentaires seront concernées par ces améliorations. Ils bénéficieront également d’une meilleure collecte des déchets.

Pour l’assainissement, la construction de 35 kilomètres d’égouts de différentes tailles a été prévu. Ces égouts canaliseront les eaux usées jusqu’à une usine traitement à Mukangu, un quartier de la ville d’Embu. Elle aura une capacité de traitement de 32 200 m3 d’eau par jour. Le long des canalisations seront construits 1000 puits d’accès pour les visites et l’entretien.

Ce sera donc l’ensemble des eaux usées eau de la ville d’Embu qui sera ainsi traité. Un projet de développement durable, qui a reçu le soutien de la Banque mondiale. L’institution de Bretton Woods l’a subventionné à hauteur de 270 millions de shillings, soit plus de 2,6 millions de dollars.

Jean Marie Takouleu

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter AFRIK 21