KENYA : Boreal Light va construire 19 unités de dessalement à énergie solaire

Par - Publié le / Modifié le

KENYA : Boreal Light va construire 19 unités de dessalement à énergie solaire ©Edyta Linnane/Shutterstock

L’entreprise allemande Boreal Light GmbH a annoncé qu’elle allait construire 19 unités de dessalement dans plusieurs comtés du Kenya. Présente dans ce pays depuis un bon moment, elle propose de l’eau potable aux populations « à un prix abordable ».

Sur l’île de Pate, archipel de Lamu, un comté du Kenya situé au large de l’océan indien, l’entreprise allemande Boreal Light GmbH vient de mettre en service un kiosque à eau potable. Pour obtenir cette eau consommable, elle a du passer par le dessalement d’eau saumâtre. « L’île de Pate et tout le comté de Lamu souffrent de fuites de sel dans leurs forages ainsi que de contamination bactérienne. Cette salinité de l’eau touche non seulement les ménages et les entreprises, mais aussi les agriculteurs », constate Hamed Beheshti, cofondateur et président directeur général de Boreal Light.

Sur l’île de Pate, l’entreprise a construit une unité de dessalement qui fonctionne grâce à l’énergie solaire. Elle est capable de fournir 2 500 litres d’eau purifiée. Sur place, dans ses kiosques, la société vend 20 litres d’eau potable à 10 shillings kenyans, moins d’un centime d’euro. Abordable ! L’installation fournit également de l’eau pour l’irrigation goutte à goutte dans des plantations où on cultive de l’ail, des bananiers, de la tomate ou encore du chou. Elle a décidé d’installer d’autres unités de dessalement dans d’autres comtés du pays.

Plus de kiosques pour fournir de l’eau potable

Boreal Light compte construire 19 nouvelles unités de dessalement au Kenya dans les mois qui viennent. L’entreprise, basée à Berlin, a récemment annoncé avoir sélectionné plusieurs comtés pour l’installation de ces unités. Il s’agit de Turkana, Wajir, Kwale, Naivasha et Mombasa. Ces derniers ont tous des points communs : ce sont des zones sèches ou situées en bordure de mer où il est difficile de trouver de l’eau douce. « Après le dessalement et la purification, nous faisons un pas de plus vers la minéralisation », explique le PDG de Boreal Light.

En plus de l’archipel de Lamu, les kiosques d’eau dessalée de Boreal Light sont actuellement disponibles à Kitengela, à la périphérie de Nairobi, la capitale du Kenya. Le projet de nouvelles unités de dessalement figure comme un avant-goût pour les habitants du comté de Mombasa. L’eau qu’elle consommera dans le futur sera issue du dessalement puisqu’une grande usine est en cours de construction dans son chef-lieu. Les travaux sont menés par l’entreprise espagnole Almar Water Solutions et la société helvétique Aqua Swiss. L’usine, qui sera mise en service en 2021, affichera une capacité de 100 000 m3 par jour.

Jean Marie Takouleu

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter AFRIK 21