GHANA : Agrocenta retisse le lien entre consommateurs et petits producteurs agricoles

Par - Publié le / Modifié le

GHANA : Agrocenta retisse le lien entre consommateurs et petits producteurs agricoles©Dietmar Temps /Shutterstock

La start-up Agrocenta encourage les petits exploitants agricoles ghanéens en les mettant directement en contact avec les consommateurs. Loin de l’agrobusiness classique.

Francis Obirikorang est le fondateur d’Agrocenta. Né dans un petit village situé près d’Accra la capitale du Ghana, ses parents tiennent de petites exploitations agricoles qui permettent d’assurer la survie de toute la famille. Pour écouler le surplus de leurs productions, ils doivent cependant passer impérativement par des revendeurs qui achètent les produits à des prix très bas.

Adulte, il sait désormais que ce sont ces petites exploitations justement qui peuvent favoriser un développement durable puisqu’elles n’utilisent pas beaucoup d’engrais. De plus, dans la famille où il a grandi, la détention de plusieurs lopins de terre permet à ses parents de laisser des parcelles en jachère. Une pratique qui permet aux sols de se régénérer après un cycle de culture.

Avec Michael Ocansey, Francis Obirikorang décide de soutenir ces agriculteurs qui éprouvent des difficultés pour écouler leurs produits. Ils créent Agrocenta, une plateforme qui permet à ces agriculteurs de trouver une clientèle en ligne. Grâce à elle, les agriculteurs peuvent également connaître le prix de vente de leurs produits, à partir d’un simple téléphone portable.

Une succes story ghanéenne

Très vite, les petits exploitants agricoles ghanéens vont faire décoller le projet. Après plus de trois années de travail sur le terrain, Agrocenta se voit invité au Seedstars Summit, qui s’est tenu le 12 avril 2018, à Lausanne en Suisse. À l’issu de ce sommet, la jeune pousse est récompensée, en tant que lauréate 2018 du Seedstars Global, d’un prix d’une valeur de 500 000 dollars. Il s’agit d’un prix qui encourage les start-up qui misent sur le développement durable.

Sa présence en Suisse va attirer de nombreux investisseurs, dont la société allemande de capital-risque Greentech capital Partners qui, avec quelques associés, financent la start-up à hauteur de 200 000 dollars. D’autres investisseurs ont promis de soutenir Agricenta. C’est le cas d’un fonds d’investissement familial basé à New York, Isabaltic Trust, la société d’investissement ghanéenne Frontier Business Solutions, SANAD Technical Facility en Jordanie et l’Organisation mondiale du commerce (OMS).

Jean Marie Takouleu

Catégories
Pays

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter