ÉGYPTE : Schneider Electric fournit des systèmes de pompage d’eau à énergie solaire

Par - Publié le / Modifié le

ÉGYPTE : Schneider Electric fournit des systèmes de pompage d’eau à énergie solaire ©Jen Watson/Shutterstock

Un système de pompage d’eau à énergie solaire vient d’être mis en service dans le village d’El-Hayez, dans le nord de l’Égypte. Fourni par Schneider Electric, une entreprise française, l’équipement approvisionne les agriculteurs en eau destinée à l’irrigation.

Schneider Electric, une entreprise française spécialisée dans la fourniture de systèmes automatisés d’énergie, vient d’achever l’installation d’un système de pompage d’eau fonctionnant à l’énergie solaire à partir des puits de Sherif et de Gomaa. Jusqu’ici, ces deux puits marchaient grâce à des pompes électriques ordinaires. « Le projet devrait fournir une source de revenus à quelque 28 ménages dont le revenu principal est basé sur l’agriculture, ce qui contribuera à attirer des investisseurs dans la région », souligne Walid Sheta, président de Schneider Electric pour Égypte et l’Afrique du nord est

Le nouveau système de pompage est équipé de la technologie EcoStruxure fabriquée par Schneider Electric. Il s’agit d’un système automatisé via l’internet des objets qui a déjà permis d’équiper plus de 450 000 installations dans le monde. Ce système est donc constitué de panneaux solaires, qui alimentent en énergie le moteur Altivar 312, le tout étant intégré dans un conteneur blanc qui facilite son installation dans les zones rurales.

Le système sera capable d’irriguer près de 140 hectares. Selon l’entreprise, ce système devrait permettre également de réduire les émissions de dioxyde de carbone de 38 tonnes par an.

Un autre projet de Schneider Electric en Égypte

Schneider Electric, qui emploie plus 140 000 personnes dans le monde, muktipie les projets au pays des pharaons. En décembre 2018, l’entreprise a mis en service un off-grid solaire. C’est le résultat d’un partenariat signé avec Jinko Solar Holding Limited, filiale de Jinko Solar, le leader mondial de la fabrication des panneaux solaires (9,81 GW de modules livrés en 2017, Ndlr). Ensemble, les deux sociétés ont fourni un sytème off-grid dans le village d’Abu Ghuraqd, à 30 km d’Abu Redis dans le sud du Sinaï. D’une capacité de 55 kW, il permet d’alimenter 35 familles, une mosquée, une école, un petit centre médical et trois fermes.

La nouvelle installation devrait également permettre d’alimenter deux pompes des tinées à l’irrigation. L’off-grid vient ainsi remplacer trois groupes électrogènes fonctionnant au diesel, d’une capacité de 30 kW. Ils alimentaient le village en électricité pendant seulement 8 heures par jour, ce qui ne suffisait pas à répondre à la demande en énergie.

Jean Marie Takouleu

Catégories

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter AFRIK 21