COTE D’IVOIRE : la BAD et le Lion’s Club nettoient les caniveaux au nord d’Abidjan

Par - Publié le / Modifié le

COTE D’IVOIRE : la BAD et le Lion’s Club nettoient les caniveaux dans le nord d’Abidjan© E X P L O R E R/Shutterstock

Dans le cadre des activités marquant la journée de la Responsabilité sociale des entreprises (RSE) 2018, le personnel de la BAD en Côte d’Ivoire, en collaboration avec l’antenne locale du Lion’s club, organisent le 29 novembre 2018, une vaste campagne de nettoyage à Attécoubé. Une commune située au nord d’Abidjan est très souvent meurtrie par des inondations catastrophiques.

Située au nord d’Abidjan, la commune d’Attécoubé (68,2 km²), est régulièrement inondée par les pluies diluviennes qui s’abattent sur la capitale économique de la Côte d’Ivoire. La dernière inondation meurtrière qu’a connue cette localité, celle du 18 au 19 juin 2018, avait produit un bilan de 6 morts, et de nombreux dégâts matériels. Selon les chiffres de l’Onu-habitat, sur les 8 000 personnes menacées par les inondations à Attécoubé, six meurent chaque année.

C’est donc pour palier à ces malheurs, qu’intervient l’initiative commune de l’association du personnel de la Banque africaine de développement en Côte d’Ivoire et du Lion’s Club Strelitzia. Les deux parties saisissent l’occasion de la journée de la Responsabilité sociale des entreprises (RSE), pour lancer une grande campagne de nettoyage de la commune d’Attécoubé. Il s’agit notamment de débarrasser les caniveaux de ces dépôts d’ordures, qui empêchent la circulation des eaux, créant ainsi les inondations.

 « Nettoyons Atécoubé », un symbole pour la BAD et le Lions Club

La journée citoyenne de propreté « Nettoyons Atécoubé » épouse parfaitement la démarche environnementale des investissements de la BAD en Côte d’Ivoire, soit un portefeuille de 23 opérations s’élevant à 896 millions d’euros. Le pays a bénéficié, le mercredi 7 novembre 2018, d’un prêt de la BAD, d’un montant de 42,3 millions d’euros, pour l’installation des mini-réseaux solaires dans 424 localités rurales du nord. En plus de bénéficier d’une électricité bas-carbone, respectueuse de l’environnement, toute la population vivant dans ces localités tirera profit des retombées indirectes du projet, grâce notamment, à l’amélioration de la qualité des services publics sociaux de base dans ces localités (éducation, formation, santé, hygiène et assainissement, eau potable). Il en est de même pour les petites entreprises, les commerces, les ateliers et unités de transformation (les moulins à grain notamment).

Le Lion’s Club, pour sa part, représente la plus grande organisation de clubs service dans le monde, avec 1,4 million de membres dans à peu près 46 000 clubs, répartis à travers le monde. Les Lions aident les communautés à la suite des désastres naturels en répondant aux besoins immédiats tels que la nourriture, l’eau, les vêtements et les fournitures médicales. Ils participent aux travaux de reconstruction à long terme.  L’organisation a ainsi versé plus de 700 millions de dollars en subventions, pour aider à financer des projets humanitaires dans le monde entier.

Boris Ngounou

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter AFRIK 21