COOPÉRATION : Le Maroc et le Sénégal protègent ensemble leur environnement

Par - Publié le / Modifié le

TUNISIA: Cooperating with Portugal on green education© Syda Productions /Shutterstock

Le Maroc et le Sénégal ont signé le 12 décembre 2018 un mémorandum d’entente sur la coopération dans le domaine de l’environnement. Cette signature a eu lieu en marge de la 24e conférence des parties signataires de la convention-cadre de l’ONU sur le changement climatique (Cop24), à Katowice, en Pologne.

Les problèmes liés au changement climatique sont communs à de nombreux pays africains. Face à cela, le ministre sénégalais de l’Environnement, Mane Thierno Dieng propose cette formule : « Il faut les aborder avec des moyens communs et la mise en commun de nos actes ». Un mémorandum a été signé le 12 décembre 2018 en ce sens, entre son pays et le Maroc, par la secrétaire d’État marocaine chargée du développement durable, Nezha El Ouafi, et le ministre sénégalais de l’Environnement et du Développement durable.

La future collaboration entre les deux pays se fera autour de la gestion des déchets, de la protection de l’environnement et du développement durable. Le mémorandum permettra aux deux États de renforcer leur coopération en matière de gouvernance environnementale, notamment en ce qui concerne la lutte contre le changement climatique, la préservation du littoral, la lutte contre l’érosion côtière et les pollutions marines. Sur le terrain, les deux parties procèderont à un partage d’expérience dans le but de renforcer les capacités et l’assistance technique mutuelle. Elles échangeront également des informations sur divers programmes dans le secteur et réaliseront bien sûr des projets en commun visant à protéger l’environnement. Pour la mise en œuvre de cet accord de coopération, un comité établira des plans d’action triennaux pour lesquels il définira les différentes tâches à effectuer.

Le Sénégal par le biais de cette coopération veut tirer grand profit de l’expérience du Maroc en matière de lutte contre le changement climatique. Le Maroc a été classé premier pays africain dans ce secteur dans l’édition 2019 du rapport Climate change Performance Index, publié en décembre 2018. Ce pays produit près de 40 % de son électricité grâce au solaire et qui démontre au quotidien son leadership en Afrique sur la question du développement durable.

Luchelle Feukeng

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

J'accepte
X
Newsletter AFRIK 21