AFRIQUE : Globaltel propose une solution solaire pour optimiser les antennes télécoms

Par - Publié le / Modifié le

AFRIQUE : Globaltel propose une solution solaire pour optimiser les antennes télécoms© orangecrush /Shutterstock

Globaltel, entreprise française de télécommunication, va déployer sur le continent africain son dispositif permettant aux antennes télécoms de fonctionner avec une énergie bas carbone et stable. L’annonce en a été faite en Afrique du sud, lors de l’édition 2018 d’Africacom.

L’offre de Globaltel pourrait révolutionner le secteur de la télécommunication en Afrique. Les réseaux mobiles pourraient désormais couvrir les zones rurales et reculées. Car dans ces territoires le déploiement des télécoms est entravé par le manque d’infrastructures, notamment électriques.

Pour pallier cet obstacle, Globaltel fabrique et fournit des équipements, peu énergivores et « à prix abordable », comme l’affirme un responsable de l’entreprise. Les antennes télécoms fonctionnent grâce à l’énergie solaire. C’est donc une solution solaire, taillée sur mesure pour Afrique.

Pour son expansion africaine, Globaltel compte commencer par la Côte d’Ivoire

L’appétit de Globaltel pour le marché africain s’est exprimé dans la ville du Cap en Afrique du Sud, où s’est tenu du 13 au 15 novembre 2018, l’Africacom, le plus grand événement dédié aux télécoms du continent.

Pour l’entreprise française, le meilleur point d’entrée serait la Côte d’Ivoire. Dans ce pays d’Afrique de l’ouest, le gouvernement réfléchit à l’adoption d’un « service universel », pour permettre à toute la population d’accéder à la téléphonie mobile.

Société indépendante créée en 2007, Globaltel déploie et exploite actuellement son propre réseau mobile et internet à Saint-Pierre et Miquelon, un archipel français situé au nord-ouest de l’océan Atlantique. Elle a développé jusqu’en 2013 ses activités dans le secteur de la téléphonie fixe et mobile en métropole ainsi que dans les services d’accès internet destinés aux entreprises. Son expansion en Afrique pourrait améliorer la couverture des compagnies de téléphonie déjà présentes, en offrant une solution efficace et non polluante.

Boris Ngounou

Plus sur le même thème

Plus dans la même région